•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'indiscipline coule l'Océanic face au Drakkar

Deux joueurs se disputent une rondelle à l'avant-plan. Leurs coéquipiers surveillent la scène à l'arrière.
Logan Camp du Drakkar de Baie-Comeau et Charle-Édouard D'Astous de l'Océanic de Rimouski Photo: Radio-Canada / François Gagnon

L'Océanic et le Drakkar ont beau être les deux meilleures équipes en avantage numérique de la ligue, c'est Baie-Comeau qui a démontré sa supériorité vendredi. En inscrivant trois buts lors de jeux de puissance, la formation baie-comoise a défait Rimouski par la marque de 4 à 3.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

L'Océanic avait pourtant débuté le match en lion en inscrivant deux buts sans ripostes en première période. Le talent offensif de Zavgorodniy et de MacKinnon avait tôt fait de faire lever les 3 500 spectateurs réunis au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Mais l'indiscipline a fait mal à Rimouski. En fin de troisième période, alors que l'Océanic mène toujours 3-2, Charle-Édouard D'Astous et Jordan Lepage obtiennent chacun en moins d'une minute une pénalité pour obstruction. Profitant de ce 5 contre 3, le Drakkar nivelle le pointage.

L'Océanic continue de se défendre en désavantage numérique sans succès. Il ne reste que trois minutes au match quand le défenseur du Drakkar Christopher Merisier-Ortiz fait payer l'indiscipline de ses adversaires. Il scelle l'issu de la rencontre d'un tir de la pointe.

Le gardien de but Colten Ellis en position devant son butDans la défaite, le gardien de but de l'Océanic Cotlen Ellis aura bloqué 35 des 39 tirs dirigés contre lui. Photo : Radio-Canada / Courtoisie Océanic de Rimouski

Le joueur de centre de Rimouski Jimmy Huntington repart tout de même avec la première étoile du match. Le troisième meilleur pointeur de la ligue obtient trois mentions d'aide dans la défaite.

L'Océanic pourra obtenir vengeance rapidement. Les deux formations disputeront samedi un second match à nouveau au domicile de l'Océanic.

Côte-Nord

Hockey junior