•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 000 oiseaux pourraient être privés de leur hôpital à Vancouver

10 000 oiseaux, 1 hôpital, mais bientôt plus de vétérinaire à Vancouver

L'hôpital Night Owl, dans l'ouest de Vancouver, soigne 45 oiseaux par jour, six jours par semaine, mais il manque de vétérinaires.

Les patients à plumes sont des animaux sauvages secourus en Colombie-Britannique ou des animaux domestiques qui étaient maltraités. Il y a aussi des oiseaux exotiques comme des perruches, des perroquets et des cacatoès.

Il y a deux ans, l’hôpital vétérinaire a reçu 160 nouveaux patients, parmi lesquels il y avait des inséparables et des aras, en provenance de Coombs, sur l’île de Vancouver, quand la propriétaire d’un refuge pour oiseaux est décédée.

L’augmentation de la clientèle de l’établissement a accru la charge de travail des 32 techniciens de santé, la gérante Niki Montgomery, et la vétérinaire Anne McDonald, 66 ans, qui a été hospitalisée deux fois en deux ans pour surmenage.

Cette situation ne peut pas durer, surtout pour quelqu’un qui veut prendre sa retraite.

Niki Montgomery, gérante de l'hôpital vétérinaire

L’hôpital a cherché un vétérinaire spécialisé dans les soins pour les oiseaux, mais il s’est heurté à la pénurie de vétérinaires au Canada. Il y a deux ans, une campagne publicitaire nationale n’a obtenu qu’une seule réponse sérieuse, celle la vétérinaire Nadine Meyer, qui a aussitôt été embauchée.

L’hôpital s’est alors tourné vers l’étranger, dénichant un ornithologue australien. Il a suivi la procédure d’immigration nécessaire, qui implique d’apporter la preuve qu’un Canadien ou un résident permanent ne peut pourvoir le poste.

Or, par deux fois, l’agent d’Emploi et Développement social Canada qui a examiné la demande a estimé qu’elle n’était pas concluante. Sollicité par CBC/Radio-Canada, un porte-parole du ministère a répondu qu’il ne pouvait faire de commentaires sur un cas individuel.

Pour la personne qui évalue notre demande, nous ne sommes pas une organisation qui vit et qui respire. Nous ne sommes qu’un numéro.

Dre Anne McDonald, vétérinaire à l'hôpital pour oiseaux

La Dre Anne McDonald travaille à l'hôpital Night Owl, dont le nom signifie oiseau de nuit en anglais, depuis 1990. Elle aimerait réduire la cadence. J’ai construit cet endroit sur des années et des années, dit-elle. C’est quelque chose que je ne peux pas laisser derrière moi.

Avec les informations de Belle Puri

Colombie-Britannique et Yukon

Faune et flore