•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxation des barrages : Rio Tinto lance un avertissement

Un barrage
Un barrage Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Rio Tinto invite les élus à bien réflechir avant d'exiger davantage de taxes municipales reliées à ses barrages hydroélectriques dans la région.

En réponse à la mairesse de Saguenay et au conseiller municipal Jean-Marc Crevier, qui estiment que les taxes versées pour ses installations sont trop basses, Rio Tinto réplique qu'elle a payé 55 millions de dollars en taxes municipales partout dans la région en 2017.

Plus tôt cette semaine, Josée Néron demandait à Québec de revoir la taxation des barrages hydroélectriques de Rio Tinto.

Selon une étude de 2013 financée par Promotion Saguenay, le taux de taxation est moins élevé pour chaque mégawatt produit par Rio Tinto que pour d’autres entreprises qui possèdent également des centrales hydroélectriques.

Dans un communiqué envoyé aux employés, l'entreprise précise qu'elle investit 300 millions de dollars dans ses installations régionales chaque année.

Notre priorité d’affaires est de continuer à travailler pour demeurer compétitif dans une forte concurrence mondiale où les menaces proviennent de toutes parts. Il est primordial d’avoir un environnement économique prévisible, afin de maintenir notre apport à la région et au Québec, peut-on lire.

Véronick Lalancette, porte-parole de l'entreprise, explique que la taxation des barrages doit être évaluée en tenant compte de la forte concurrence mondiale.

C’est une situation qui est complexe et parmi les éléments à prendre en considération il y a le fait que Rio Tinto est un acteur économique majeur dans la région et que l’hydroélectricité ça fait partie intégrante de notre chaîne de valeurs et au niveau de notre production, 100 % de l’énergie qu’on produit est transformé en aluminium, précise-t-elle.

Rio Tinto confirme que le directeur exécutif Gervais Jacques rencontrera la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, lundi.

D'après les informations de Gilles Munger

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale