•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition et 150 ciseaux au CCFM

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Radio-Canada

L'artiste québécoise Carole Baillargeon propose une exposition-installation à partir de 150 paires de ciseaux au Centre culturel franco-manitobain, à Winnipeg.

L’installation Ainsi… se divise en trois moments qui, explique Carole Baillargeon, représentent le cycle d’adaptation aux épreuves de la vie : les éprouvés, les endeuillés et en troisième lieu, « le groupe des résilients », pour lequel l’approche est différente des autres pièces.

Carole Baillargeon illustre le corps humain dans son propos, et elle le fait par le biais des outils qu’elle travaille.

Au départ, l’artiste a ainsi montré « un outil blessé, vieux, usé, qu'[elle] emballait comme pour lui donner des soins ». « Au fur et à mesure, dit-elle, j’ai pensé aux gens qui tenaient ces outils [...]. Il ya une histoire derrière chaque composition. »

L’exposition compte 150 oeuvres. « Les gens sont souvent davantage interpellés dans le corpus sur la résilience, la matière y est plus chaleureuse, et des fois, c’est une porte d’entrée pour lire l’ensemble de l’exposition », ajoute-t-elle.

L'exposition intitule Ainsi... est en montre dans la Galerie du Centre culturel franco-manitobain jusqu'au 6 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Arts visuels