•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec octroie 1,6 M$ au projet de culture maraîchère dans l'église de Saint-Pacôme

Des légumes en feuilles poussent dans une machine installée à l'intérieur de l'église de Saint-Pacôme.
Ces machines permettent aux légumes de pousser à l'intérieur et sans pesticides. Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron

Québec investit 1,6 million de dollars dans l'entreprise Inno-3B pour développer son centre de démonstration de culture verticale à l'intérieur de l'église de Saint-Pacôme. L'entreprise a développé une technologie qui permet de faire pousser des légumes à l'intérieur.

Un texte de Marie-Christine Rioux d’après un reportage de Patrick Bergeron

Inno-3B a développé des machines qui peuvent faire pousser des légumes et des fines herbes sans pesticides, été comme hiver. Ce type d’installations permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

D’ici quelques mois, des équipements similaires seront installés à l’intérieur de l’église de Saint-Pacôme.

Malgré ces modifications, l’église conservera sa vocation religieuse.

Des laitues poussent dans une machine.Cette machine permet de faire pousser des légumes à l'intérieur d'un édifice comme l'église de Saint-Pacôme. Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

L’installation d’Inno-3B dans l’église de Saint-Pacôme, gérée par son partenaire Les jardins du clocher, servira à démontrer le fonctionnement de son système de production agricole intérieur.

On parle à peu près de 100-120 000 kilogrammes de nourriture par année qui vont être produits ici.

Martin Brault, président d'Inno-3B

La chaleur produite par les machines sera récupérée pour chauffer le bâtiment et différents autres édifices situés tout près.

Une portion des profits doit également être investie dans l’entretien du bâtiment.

Je pense qu'aujourd'hui on a un bel exemple de ce que l'on peut faire avec nos églises.

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional

Pour les dirigeants municipaux de Saint-Pacôme, ce projet permet d'assurer la survie de l'église et d'obtenir une nouvelle source de financement.

C'est un modèle qui va permettre à un OSBL d'opérer la vente de légumes et de fruits éventuellement et ces profits vont être redistribués auprès des organismes locaux, affirme le maire de Saint-Pacôme, Robert Bérubé.

L'église de Saint-PacômeL'église de Saint-Pacôme Photo : Développement Saint-Pacôme

Pour l'instant, des légumes en feuilles et des laitues sont cultivés par l’entreprise.

Le feuillage vert on le maîtrise bien maintenant les produits plus du type des fruits, c'est ce qu'on veut développer dans le futur, soutient le président d'Inno-3B, Martin Brault.

L'entreprise espère exporter ce type de production ailleurs au Québec. Au cours des prochaines années, d'autres produits pourraient s'ajouter.

De l'aide financière du gouvernement, 1,2 million de dollars seront versés sous forme de prêt sans intérêt.

Ce prêt est assorti d’une contribution financière non remboursable de 350 000 $ de la part d’Investissement Québec et d’un montant non remboursable de 99 737 $ du Programme innovation du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Les travaux sont évalués à 5 millions de dollars.

Près d'une dizaine d'emplois seront créés à Saint-Pacôme d’ici la fin de l’année 2019.

Avec la collaboration de Marie-Jeanne Dubreuil

Bas-Saint-Laurent

Société