•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Pointe-Taillon développe son hébergement hivernal

Un chalet dans une forêt enneigée
L'un des chalets du parc national de la Pointe-Taillon Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le parc national de la Pointe-Taillon met en place une offre hivernale pour la première fois. La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) propose des hébergements dans le secteur des Amicaux.

Les investissements pour l’agrandissement du territoire du parc de la Pointe-Taillon permettent le développement de cinq chalets à Saint-Henri-de-Taillon avec une vue sur le lac gelé.

Ces chalets toutes saisons sont installés depuis le mois de juillet. Ils ont été conçus par l’entreprise almatoise Produits Boréal, spécialisée dans la construction de maisons en bois.

La demande touristique est en pleine croissance au Lac-Saint-Jean, explique le directeur du parc, François Guillot. Ces cinq chalets et le projet de l’Igloft à Saint-Gédéon permettent d’exploiter le potentiel du tourisme hivernal.

La « banquise » du lac Saint-Jean

Les chalets de Saint-Henri-de-Taillon sont très confortables, munis de poêle à bois, de chambres séparées et d’électroménagers.

C’est une minimaison qui peut accueillir jusqu’à quatre voyageurs. C’est vraiment le confort au milieu de la nature, affirme M. Guillot

Les hébergements sont pratiquement complets durant le temps des fêtes.

François Guillot assure que c’est un secteur en expansion pour les activités extérieures.

Pour le moment, nous proposons aux clients de profiter des sentiers en raquette ou en ski, mais nous envisageons un parcours balisé en fatbike pour que les visiteurs profitent pleinement du lac Saint-Jean.

Saguenay–Lac-St-Jean

Tourisme