•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ras L'Bock dévoile les plans de sa brasserie de La Pocatière

Une image de la future usine à La Pocatière
Un plan de l'usine de la microbrasserie Ras L'Bock à La Pocatière Photo: Facebook: Ras L'Bock | Atelier D

La microbrasserie Ras L'Bock de Saint-Jean-Port-Joli a dévoilé les plans de sa nouvelle brasserie à La Pocatière. Le bâtiment permettra d'augmenter substantiellement la production de bière de Ras L'Bock.

Un texte de Marie-Christine Rioux

La production de bière de la microbrasserie doit passer de 1000 à 6000 hectolitres par année.

L’entreprise produisait déjà 1000 hectolitres annuellement à sa brasserie actuelle à Saint-Jean-Port-Joli.

Avec l'ajout des nouvelles installations, la brasserie de Sainte-Jean-Port-Joli servira plutôt à approvisionner le pub, à brasser des bières de spécialité et à développer de nouveaux produits.

Le bâtiment du parc industriel de La Pocatière permettra la production de bières en cannette de 473 ml.

Une photo de verres de bière en gros plan.La brasserie de La Pocatière permettra de produire près de 6000 hectolitres de bière par année. Photo : CBC

À l’usine, à La Pocatière, ça va être vraiment nos gros vendeurs. Nos bières qu’on sait qu’on va pouvoir passer en gros volumes, affirme le copropriétaire de la microbrasserie Ras L’Bock, Alexandre Caron.

Le projet est évalué à 2,3 millions de dollars.

Alexandre Caron, affirme que les installations actuelles ne permettent plus de répondre adéquatement à la demande.

On se retrouve dans une belle position où on va pouvoir continuer d'innover, d'expérimenter, mais aussi où on va pouvoir fournir à la demande.

Alexandre Caron, copropriétaire de la microbrasserie Ras L’Bock

Ras L’Bock existe depuis trois ans. Depuis sa création, la microbrasserie a brassé 102 bières différentes.

Selon Alexandre Caron, il sera plus difficile d’être polyvalents avec une usine telle que celle qui sera construite à La Pocatière. Il espère toutefois être en mesure de proposer de deux à trois nouveaux produits en cannette par année.

Les travaux de construction de l'usine débuteront dès janvier. Les équipements devraient être livrés au mois d'avril.

Une quinzaine d’emplois sur trois ans doivent être créés par l’arrivée des installations de La Pocatière, selon M. Caron.

D’après les informations de Geneviève Génier-Carrier

Bas-Saint-Laurent

Bière et vin