•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 ans de relations tendues entre les Autochtones et la police de Thunder Bay

Un secteur industriel et un secteur résidentiel séparé par un canal.

Le Canal de dérivation Neebing McIntyre à Thunder Bay

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux rapports extrêmement critiques des forces de l'ordre viennent de paraître à Thunder Bay. Les relations entre les Autochtones et la police de la ville ontarienne sont-elles à ce point mauvaises?

L'un des rapports recense une liste non exhaustive d'événements qui ont contribué à attiser les tensions et la méfiance au fil des années.


Extrait du rapport final du Sénateur Murray Sinclair, enquêteur indépendant de l'Enquête sur la Commission des services policiers de Thunder Bay


La ligne du temps ci-après ne présente que quelques-uns des événements qui sont survenus au cours des 50 dernières années et qui ont façonné cet environnement, en plus d’orienter la perception qu’entretiennent les Autochtones à l’égard des institutions chargées de voir à la sécurité et au bien-être des Premières Nations.

1963

14 juillet : Marie Kishigweb est assassinée par son conjoint de fait, Martti Palonen, dans l’appartement qu’ils occupaient. Il reçoit une peine allégée pour homicide involontaire après avoir exprimé des regrets au juge.


1966

Jane Bernard et Doreen Hardy sont assassinées. Personne n’est reconnu coupable de ces crimes.

Lorraine Rivers est retrouvée morte.


1976

10 juin : Alice Quoquat, de la Première Nation de Lac Seul, est retrouvée assassinée.


1978

4 février : Edith Yellowhead est retrouvée assassinée dans une ruelle donnant sur l’avenue Machar.


1985

Carol Lou Viau est portée disparue dans la région de Thunder Bay; même si l’on a rapporté qu’elle aurait été aperçue plusieurs fois au cours de l’année – sans confirmation, toutefois –, la police affirme qu’elle n’a jamais été retrouvée.


1987

Donna Tebbenham et Bernadette Leclair ont été agressées sexuellement, puis assassinées, à environ trois mois d’intervalle. Aucune arrestation n’est faite avant juillet 2000; Larry Runholm est alors accusé de meurtre au premier degré.


1988

Margaret Perreault (née Bluebird) est retrouvée morte.


1989

Barbara Shapwaykeesic, de la Première Nation d’Eabametoong, est retrouvée sans vie dans un motel, morte à la suite d’une hémorragie au cerveau. La police estime qu’il s’agit d’une mort suspecte; son présumé assassin est arrêté, mais il est ensuite relâché.

On ignore si le dossier est ouvert ou fermé.


1990

5 juillet : Le corps de Stephan Banning est retrouvé dans la rivière Kaministiquia.

La police de Thunder Bay déclare d’abord que sa mort est un suicide, puis se ravise et indique qu’il s’agit d’un accident. Cependant, un témoin indique avoir vu Banning se faire battre, avant d’être jeté du pont de la rue James.


1992

13 février : Sandra Johnson est retrouvée gelée dans le canal d’évacuation des crues Neebing-McIntyre, à l’extrémité est de Thunder Bay; elle a été violée et assassinée.

Deux témoins ont indiqué avoir vu une voiture de police près de l’endroit où elle a été tuée.

En février 1994, après que la Police provinciale de l’Ontario eut examiné les preuves, on annonce qu’aucun agent de police n’a été impliqué dans le décès en question.

Ce meurtre – qui à ce jour, demeure irrésolu – entraîne la création d’un comité local sur les meurtres non résolus d’Autochtones.

1er décembre : Laura Pilon, 22 ans, est assassinée.


1993

14 février : Sarah Mason est retrouvée morte; l’on constate qu’elle a été poignardée. Son conjoint de fait, Jean-Claude Gagné, est accusé de meurtre au premier degré; cependant, le plaidoyer d’homicide involontaire coupable est accepté.

Dans la transcription de l’audience de détermination de la peine, on décrit ce meurtre comme n’étant essentiellement qu’un regrettable et banal accident.


1994

29 janvier : Le corps de Stephanie Edwards est trouvé à l’extrémité est de la ville, à moins de 1000 mètres de l’endroit où Sandra Johnson avait été assassinée deux ans auparavant. La police affirme que les éléments de preuve matériels recueillis sur les lieux de ces crimes ne permettent pas d’établir un lien entre les deux meurtres.


1995

Sarah Skunk, de la Première Nation de Mishkeegogamang, est portée disparue. Thunder Bay est le dernier endroit où elle a été vue. Aucune recherche officielle n’est entreprise avant 2001. En 2017, lors des audiences de l’Enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, ses sœurs affirment qu’elles ont dû exercer des pressions sur la police locale pour que les recherches débutent.


2000

11 novembre : Jethro Anderson est retrouvé mort dans la rivière Kaministiquia, près de deux semaines après avoir été vu pour la dernière fois le long de la promenade se trouvant dans le secteur du belvédère de la rivière. La police diffuse un communiqué de presse dans lequel elle affirme qu’à son avis, il n’y a pas lieu de présumer qu’ [un] acte suspect a été commis, et ce, malgré l’absence d’un examen post mortem. La mort est jugée « accidentelle ».


2003

28 février : Rena Fox est retrouvée morte; jusqu’à ce jour, le coroner n’a pas été en mesure de déterminer la façon dont elle est morte et la Police provinciale de l’Ontario n’a rien révélé quant aux circonstances de ce décès.


2005

26 septembre : Curran Strang est retrouvé mort dans la rivière McIntyre après être disparu quelques jours auparavant.


2006

11 novembre : Paul Panacheese décède après s’être effondré dans la résidence de sa mère; la mort est jugée « accidentelle ». Selon le coroner, il avait de l’alcool et des
drogues dans son organisme, mais pas en quantité suffisante pour causer sa mort; celle-ci demeure inexpliquée.


2007

12 janvier : Robyn Harper est retrouvée sans vie au foyer où elle réside, après une nuit de beuverie express; sa mort est jugée « accidentelle ». Sa famille veut que l’on considère sa mort comme un homicide, puisque les personnes à qui Robyn avait été confiée ont failli à leurs obligations; la famille prétend que ces personnes n’ont pas envisagé sérieusement
d’amener la jeune femme de 18 ans à l’hôpital.

20 janvier : Karla Desrosiers est assassinée dans son appartement. La police de Thunder Bay accuse un homme de 43 ans de meurtre au deuxième degré.

1er novembre : Le corps de Reggie Bushie est retrouvé dans la rivière McIntyre. Abraham Miles participait à une sortie scolaire au commissariat de police local quand on lui a demandé d’enlever son tee-shirt; on croyait, à tort, que ce tee-shirt était associé à des gangs autochtones. On a porté atteinte aux droits d’Abraham Miles dans le cadre de ce différend.


2008

15 avril : Le corps d’Adrian Spade, de la Première Nation de Mishkeegogamang, est découvert par des travailleurs dans une zone près de l’ancien pont Jackknife, non loin de l’avenue Syndicate, à proximité du Riverside Grain Terminal. Il était disparu depuis le 1er avril, date à laquelle il avait été vu pour la dernière fois, à l’hôtel West.

5 septembre : Le sergent Jim Mauro se voit imposer une suspension de quatre jours pour avoir fait, le jour de Noël, en 2006, un faux appel téléphonique au service 911, pendant lequel il avait tenu des propos de nature sexuelle et raciste à l’endroit de la personne assumant la fonction de téléphoniste, et ce, alors qu’il était en service.

28 octobre : Darryl Kakekayash, un élève fréquentant un établissement d’enseignement secondaire pour les Autochtones, affirme avoir été agressé par trois étrangers, qui l’ont jeté dans la rivière Neebing-McIntyre. Pendant qu’ils le battaient, les agresseurs ont crié des propos racistes à son endroit. Aucune accusation n’est portée.

Une femme Autochtone est amenée, à bord d’un véhicule, de la rue Simpson à un secteur rural; elle est ensuite battue et violée. Son agresseur est condamné à un an d’emprisonnement.


2009

10 novembre : Kyle Morriseau, porté disparu depuis 15 jours, est retrouvé mort dans la rivière McIntyre. La cause du décès est « indéterminée ». Le dossier est toujours ouvert, mais aucune enquête n’est activement menée.


2010

10 septembre: Verna Sturgeon, de la Première Nation de Kitchenuhmaykoosib Inninuwug, est trouvée dans une chambre de l’hôtel Travelodge Airlane, sur la rue Arthur; on constate qu’elle a été battue à mort. La police de Thunder Bay accuse Michelle Morris et Joanne Vivier de meurtre au premier degré.

Le Service de police d’Anishinabek fait part au SPTB du nom de l’agresseur présumé en ce qui concerne la mort de Stephan Banning, mais aucune constatation d’enquête n’est présentée. Selon le rapport du Service de police d’Anishinabek, aucune enquête n’a même été entamée dans le cas du décès de Banning.


2011

10 mai : Le corps de Jordan Wabasse est découvert dans la rivière Kaministiquia, trois mois après qu’il eut disparu près du foyer où il résidait. La police écarte rapidement la possibilité qu’il puisse y avoir eu un acte suspect; la cause du décès est « indéterminée ». Le dossier est toujours ouvert, mais aucune enquête n’est activement menée.

Les enquêtes de la police font l’objet d’un examen approfondi, étant donné les décès jugés « accidentels » ou dont on estime la cause « indéterminée » des élèves
autochtones Curran Strang, Robyn Harper, Reggie Bushie, Jethro Anderson, Paul Panacheese, Kyle Morrisseau et Jordan Wabasse (de 2000 à 2011).


2012

1er septembre : Un policier du SPTB diffuse par erreur un faux communiqué de presse après une arrestation dans le dossier du meurtre d’Adam Yellowhead. Le communiqué annonce que le [traduction] « tueur à l’haleine fraîche » a été arrêté. Keith Hobbs, maire de Thunder Bay, indique qu’il ne s’agit pour la police que d’un moyen de composer avec
une situation dramatique et soutient que le communiqué est une blague, une erreur, et qu’il n’est pas raciste.


2013

3 novembre : Nicole Munroe, une étudiante de deuxième année inscrite à un programme sur les services aux familles et aux enfants autochtones au Confederation College, décède
dans des circonstances suspectes.

L’organisme Ontario Native Women’s Association (ONWA) affirme avoir pris connaissance de rapports isolés selon lesquels des femmes autochtones seraient victimes de la traite de personnes – dans le milieu du commerce du sexe – aux frontières du Canada ou provinciales, le tout donnant à penser que Thunder Bay est un lieu exploité pour la traite de personnes en raison de son port international et de la proximité des frontières.

Des agents de police de Thunder Bay sont accusés d’avoir abandonné un élève autochtone en périphérie de la ville, alors que le temps était froid.

27 décembre : Une femme autochtone de 36 ans affirme avoir été kidnappée et agressée sexuellement par deux hommes qui l’avaient forcée à monter dans leur véhicule. Les remarques « à caractère raciste » prononcées par les présumés agresseurs mènent la police à enquêter sur cette affaire en envisageant qu’il puisse s’agir d’un crime haineux.


2014

Septembre : Le corps de William Darryl Wapoose est découvert par un passant, près de la piste cyclable, dans le parc Chapples. Aucune arrestation n’a été faite et aucune
information n’a été diffusée quant à la cause du décès.

15 juin : Larissa Charlie-Stillaway est agressée au Totem Trailer Court, sur le chemin Chippewa; amenée à l’hôpital dans un état critique, elle y meurt. La police accuse
Cruz Nicholas Pelletier de meurtre au deuxième degré.


2015

7 octobre : Pendant l’enquête du coroner concernant le décès de sept élèves des Premières Nations, une motion visant la tenue d’une enquête vaste et exhaustive sur la qualité du travail du SPTB et sur les compétences de ce service est rejetée. L’enquête du coroner prend fin en juin 2016.

29 octobre : Le corps de Stacy DeBungee est retrouvé dans la rivière McIntyre. Son frère dépose une plainte, estimant que la police n’a pas mené l’enquête médico-légale comme il se doit, qu’elle a rapidement écarté la possibilité d’un acte suspect et qu’elle a omis de suivre les pistes, notamment des éléments de preuve selon lesquels la carte de débit de DeBungee avait été utilisée après son décès.

La police de Thunder Bay lance sur des pages Facebook une enquête que l’on dit refléter un « racisme extrême » envers les Premières Nations.


2016

29 mars : Christina Gliddy est retrouvée inconsciente près de la rivière McIntyre et, par la suite, décède à l’hôpital. La police affirme qu’elle est morte de froid, mais les membres de sa famille cherchent à faire rouvrir le dossier. Ils font remarquer qu’il manquait à la victime certains de ses vêtements de même que l’une de ses chaussures, ajoutant qu’ils ont cherché à savoir pourquoi il y avait sur son corps des marques qui ressemblaient à des contusions, ainsi que deux grosses bosses sur sa tête.

3 mai : Le corps de Marie Spence est découvert dans une zone boisée près de la rue Brant; elle est décédée plusieurs jours avant la découverte de sa dépouille. La police affirme que sa mort ne semble pas être attribuable à un acte de nature criminelle.

9 août : Un policier de Thunder Bay donne trois coups de poing derrière la tête à un adolescent autochtone de 17 ans. En juillet 2018, lors de l’audience du Service de police, il plaide coupable à des accusations d’exercice illégal ou injustifié d’un pouvoir et d’usage d’une force injustifiée.

Juillet : La police est accusée d’avoir fait preuve de violence verbale envers une personne qui animait une formation interculturelle sur des questions d’intérêt pour les Autochtones; un représentant municipal indique qu’il s’agissait uniquement d’un malentendu, soutenant que le formateur avait « mal interprété » ce qu’avait dit la police.

17 et 18 septembre : La police signifie son désaccord avec le contenu d’un éditorial publié dans un journal local concernant l’incident qui a eu lieu pendant la formation. Le grand
chef de la Nishnawbe Aski Nation réagit. Des commentaires racistes sont ensuite affichés sur Facebook; on publie également une lettre anonyme critiquant le grand chef. Le policier
Rob Steudle est plus tard suspendu avec solde et quatre autres policiers se voient affectés à des tâches administratives à la suite des commentaires affichés sur Facebook.

Octobre : La Commssion ontarienne des droits de la personne apprends qu’Adam Capay, de la Première Nation du lac Seul, a été maintenu en isolement pendant plus de quatre ans à la prison du district de Thunder Bay. Capay indique que cet isolement continu a des répercussions néfastes sur son élocution et sa mémoire; il montre aussi des signes d’automutilation.

Une femme autochtone est retrouvée nue, dans la rue, pleurant et demandant de l’aide. La police ne porte aucune accusation dans cette affaire.

Une enquête est lancée sur les allégations de mauvaise conduite de le part la police dans l’affaire DeBungee. Le tout se transforme en un examen approfondi du système à la suite d’allégations de racisme « systémique » au sein du SPTB, étant donné la façon dont il enquête sur les décès et les disparitions d’Autochtones.


2017

21 janvier : Après avoir été arrêté pour intrusion, Samuel Pervais dépose une plainte pour arrestation illégale. Le Bureau du directeur indépendant de l’examen de la police étaye la plainte de Pervais le 24 mai et cherche à savoir pourquoi il a été arrêté alors que l’un des policiers savait que cet Autochtone (Ojibway) ne correspondait pas à la description du
suspect.

13 février : L’artiste autochtone Moses Amik Beaver est trouvé mort dans sa cellule à la prison de Thunder Bay; les circonstances du décès sont obscures.

21 mars : Des policiers du SPTB répondent à l’appel d’un homme qui a découvert Sarah Moonias, gisant par terre, froide et sans connaissance; plus tard, elle est déclarée morte.

7 mai : Le corps de Tammy Keeash est trouvé dans le canal d’évacuation des crues Neebing-McIntyre. La police fait savoir que le décès semble correspondre à une noyade et précise qu’aucune preuve n’indique qu’un acte suspect a été commis, malgré que le fait que le corps était en partie nu. Le dossier est toujours ouvert.

18 mai : Josiah Begg, porté disparu au cours de la même nuit que Tammy Keeash, est retrouvé mort dans le système de la rivière McIntyre; c’est le deuxième adolescent autochtone que l’on trouve sans vie en moins de deux semaines. Le SPTB affirme d’abord qu’il n’y a aucune preuve que l’adolescent disparu est allé dans la rivière et dissuade les
bénévoles autochtones d’effectuer des recherches à cet endroit.

3 juin : Jayden Matthews, 16 ans, signale que deux hommes de race blanche à bord d’un véhicule utilitaire sport ont tenté de le kidnapper. Il a pu s’en tirer en leur lançant une
pierre et en les mordant. Sa tante affirme que la police ne leur a jamais téléphoné pour savoir ce qui s’était passé et que Matthews est retourné seul à pied à la maison après
avoir reçu son congé de l’hôpital.

13 juin : Jennifer McKenzie est approchée par trois hommes de race blanche au moment où elle quitte son bureau sis au palais de justice; ils traversent la rue en se dirigeant vers
elle et l’un d’eux dit : [traduction] « Quel endroit parfait pour un meurtre, juste en face du palais de justice […] ». Elle appelle la police; une voiture de police fait deux fois le tour du
pâté de maisons, puis abandonne les recherches.

4 juillet : Barbara Kentner décède des suites de ses blessures, après avoir été frappée par un attelage de remorque lancé par un passager à bord d’un véhicule en déplacement – à
grande vitesse –, vers la fin de janvier. L’inculpé a depuis été accusé de meurtre au deuxième degré (au départ, il avait été accusé de voies de fait graves).

5 juillet : Kevin Roundhead est assassiné; sa dépouille est trouvée au bord de l’eau, du côté nord de la ville.

Septembre : Dylan Moonias, 21 ans, est retrouvé mort dans le canal d'évacuation des crues Neebing-McIntyre; les enquêteurs estiment que cette mort est « suspecte ».

Le conseil municipal de Thunder Bay refuse de demander la démission de la sénatrice Lynn Beyak à la suite d’une série de remarques « racistes » et « mal fondées » faites
publiquement concernant les pensionnats indiens.

Dans ce climat de tensions raciales à Thunder Bay, Shelby Ch’ng est la seule conseillère municipale de la ville à se présenter à un barbecue organisé par la Nishnawbe Aski Nation
pour amasser des fonds au profit de l’organisme Shelter House.


2018

22 août : Amelia Corrie Sainnawap est trouvée sans vie dans l’immeuble du 100, rue Cumming. Dans le cadre de l’enquête, on juge au départ qu’il s'agit d’une mort suspecte, puis d’un homicide.

Deux incidents distincts, lors desquels des œufs sont lancés sur des piétons à partir de véhicules en marche, sont signalés à la police de Thunder Bay. Plusieurs jeunes Autochtones font savoir que des personnes à bord de véhicules en circulation leur ont crié des propos racistes en plus de leur lancer des œufs, des contenants d’aliments et des déchets.

On conclut, à la suite d’un examen indépendant, que la décision des policiers d’exclure la possibilité d’un acte suspect dans l’affaire Stacy DeBungee découlait d’une enquête nettement inadéquate, teintée de racisme.

La présidente de la Commission, Jackie Dojack, confirme que la CSPTB ne demandera pas au chef de police J.P. Levesque de démissionner, même si d’aucuns l’exigent à la
suite du rapport sur l’affaire DeBungee.

Nord de l'Ontario

Forces de l'ordre