•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux de la Francophonie 2021 : Brian Gallant sort de son mutisme

Brian Gallant vu de côté, l'air sérieux
Le chef libéral du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant Photo: Radio-Canada / Michel Corriveau
Radio-Canada

« Je pense que n'importe quand, quand tu es au gouvernement, s'il y a de quoi qui ne va pas bien, c'est ta responsabilité », a admis l'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, après avoir rappelé qu'il s'était toutefois récusé du dossier. Parallèlement, le gouvernement provincial a finalement publié le Plan d'affaires déposé en 2018 qui soumet un budget de 130 millions de dollars.

Un texte d'Anaïs Brasier avec des informations de Margaud Castadère

Plus d'une semaine après que Radio-Canada a appris et révélé l'explosion du budget des Jeux de la Francophonie 2021 à Moncton-Dieppe, Brian Gallant accepte le blâme quant à la mauvaise gestion du dossier.

Il rappelle cependant que les chiffres soumis en 2015 ont été proposés par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) : Les chiffres sont venus de l'OIF. Je suis certain qu'il y a une analyse qui a été faite, mais visiblement, l'analyse n'était pas assez bien faite, dit-il.

Parallèlement, si Blaine Higgs se distancie de plus en plus du dossier. Il souligne que le gouvernement du Nouveau-Brunswick n'a pas encore signé de contrat officiel pour l'organisation des Jeux de 2021.

Le gouvernement publie le Plan d'affaires du Comité

Alors que les Jeux de la Francophonie ont, une fois de plus, monopolisé les discussions à l'Assemblée législative vendredi, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a publié sur son site web le Plan d'affaires déposé en 2018 par le Comité national organisateur. Il s'agit du Plan d'affaires proposant un budget de 130 millions de dollars.

Le budget établi pour les IXes Jeux de la Francophonie - Moncton/Dieppe 2021 est supérieur aux budgets des éditions précédentes, peut-on lire par rapport au budget conventionnel.

Une capture d'écran d'un des tableaux du budget. Agrandir l’imageLa première partie du budget des dépenses d'exploitation. Photo : Radio-Canada / Gouvernement du Nouveau-Brunswick
Suite du tableau des dépenses en exploitation pour les Jeux de la Francophonie de 2021 à Moncton-Dieppe. Agrandir l’imageTotal général des dépenses liées à l'exploitation : 93 952 791 $ Photo : Radio-Canada

Dans le Plan d'affaires, le Comité justifie les dépenses et les raisons pour lesquelles il ne peut respecter le Plan d'affaires de 16 millions de dollars, dont :

  • dans le passé, les sommes investies en ressources humaines pour la planification des Jeux n'ont pas été toutes prises en compte dans le budget;
  • les Jeux 2021 vont contribuer à un legs important en termes d'achat d'équipements sportifs et culturels, ce qui a pour conséquence d'augmenter le budget conventionnel;
  • les cérémonies et le Gala de Lauréats, pour être à la hauteur des attentes, seront présentés en tenant compte des événements majeurs similaires tenus au Canada;
  • le fait d'avoir trois Villages des Jeux amène des coûts plus importants;
  • le coût des nuitées et d'alimentation pour les participants dans les Villages des Jeux est important, mais reflète la qualité et le niveau de services offerts en sol canadien;
  • au Canada, les coûts de sécurité policière sont indiqués comme une dépense réelle associée aux Jeux, ce qui n'a pas été le cas à Abidjan, par exemple;
  • au Canada, les infrastructures sportives sont souvent de moindre importance, car construites en fonction de l’utilisation nécessaire par la communauté et non pas pour la tenue d’événements internationaux.

Il est très clair que le budget conventionnel de [...] 16 millions de dollars canadiens ne peut être respecté pour organiser l'événement au Nouveau-Brunswick selon les critères actuellement imposés, est-il écrit dans le document de 182 pages.

Le budget détaillé des dépenses d'immobilisation. Agrandir l’imageLes dépenses d'immobilisation coûteraient 36 663 128 $ selon le budget proposé. Photo : Radio-Canada / Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Il sera toujours possible de réduire les dépenses prévues dans le budget proposé [...], peut-on lire dans la section sur l'approche budgétaire. Lors de cet exercice, le risque de dénaturer la manifestation, de la réduire à une simple série de compétitions sportives et concours culturels, sans mobilisation de la collectivité, sera présent, pour ne pas dire tentant. Or, une telle décision nuira potentiellement au succès populaire de l’événement, à l’ambiance et à l’atmosphère festive attendue pendant un événement de cette envergure et à la réputation du Nouveau-Brunswick sur le plan événementiel, tant au pays qu’à l’international.

Nouveau-Brunswick

Politique