•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour supérieure confirme la disparition des frères Simard au lac Cacaoui

Le lac Cacaoui
Le lac Cacaoui, sur le territoire de la Zec Matimek Photo: Wikimedia / Maxime Frechette

Le juge Paul Corriveau de la Cour supérieure reconnaît le décès de Lucas et Bruno Simard, deux pêcheurs disparus en septembre dernier au lac Cacaoui, au nord de Sept-Îles.

Un texte de Louis Garneau

Le directeur de l'État civil pourra ainsi clore le dossier, ce qui permettra aux familles des deux disparus de toucher des assurances.

Une carte situe l'emplacement du lac Cacaoui par rapport à la ville riveraine de Sept-ÎlesLe lac Cacaoui est situé à une centaine de kilomètres au nord de Sept-Îles. Photo : Radio-Canada

Rappelons que les deux frères se sont noyés dans le lac Cacaoui le 8 septembre dernier, alors qu'ils ne portaient pas de veste de sauvetage.

La conjointe d'un des hommes, sa fille et une amie ont pu gagner une île où elles ont dû patienter jusqu'au matin pour être secourues.

Sonia Poirier accorde une entrevue à Radio-Canada.La femme de l'une des victimes, qui était également à bord du bateau qui a chaviré sur le lac Cacaoui, Sonia Poirier. Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Les recherches sur plusieurs jours n'ont pas permis de retrouver les dépouilles, alors que la capacité des plongeurs et de l'équipement ne dépassait pas les 200 pieds (65 mètres).

Dans son rapport, Jean-François Monger de la Sûreté du Québec a précisé que les corps ne feraient probablement jamais surface en raison de la profondeur du lac Cacaoui.

Côte-Nord

Noyade