•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse à l'as d'Inkerman : le gros lot est remporté par deux résidents de Robertville

Jacques Perron et Roger Boudreau célèbrent leur gain en compagnie de leurs épouses
Jacques Perron et Roger Boudreau et leurs épouses sont les heureux gagnants de la Chasse à l'as d'Inkerman. Photo: Radio-Canada / François Vigneault

Jacques Perron et Roger Boudreau, de Robertville, sont les heureux gagnants du gros lot de la Chasse à l'as d'Inkerman, dans la Péninsule acadienne. Ils se partageront plus de 4 millions de dollars.

Il restait cinq cartes dans le paquet, vendredi matin, après 48 semaines de tirages. D'un geste décidé, Roger Boudreau s'est avancé et a pigé l'as de cœur, la carte qu'il fallait choisir pour remporter 4 055 602 $, une cagnotte inégalée jusqu'ici pour une loterie de type Chasse à l'as.

Il s'ensuivit une explosion de joie.

Les gagnants posent avec leur chèque.Les gagnants sont des employés de Bayside Chrysler, à Bathurst. Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Les deux hommes travaillent chez un concessionnaire Chrysler de Bathurst, Roger Boudreau comme mécanicien et Jacques Perron comme journalier. Ils sont tous deux mariés, pères et grands-pères. Ils avaient joué à pile ou face pour déterminer lequel d’entre eux allait piger une carte du paquet.

Roger Boudreau avait un bon pressentiment en se rendant au tirage.

Je suis vraiment, vraiment content, parce qu’on était positifs tous les deux. On [conduisait], on disait qu’en une heure de [conduite] tu as le temps de parler, les deux couples. On disait qu’on avait l’énergie que ça prenait pour aller chercher [le gros lot]. Je ne sais pas comment ça se fait que c’était là, explique Roger Boudreau, sous le coup de l’émotion.

Carole Boudreau, sa femme, sentait que son défunt père l’accompagnait.Mon père est mort le 11 septembre. À matin, je suis arrivée dans la cuisine et sur le poêle il y avait 9 h 11. Ça, je savais que mon père était là avec nous autres. [...] Ce sont des ondes positives, dit-elle.

Les nouveaux millionnaires vont-ils prendre une retraite anticipée? Roger Boudreau indique qu’il n’a pas encore pris une décision à ce sujet, mais son collègue est sans équivoque.

Je vais continuer à travailler, sûrement. Je suis trop jeune pour arrêter. Si j’arrête, je ne serais pas bien d‘être tout le temps à la maison, affirme Jacques Perron.

Sa femme, May Cowan, est très heureuse. Quand on gagne à la 6/49, on gagne un petit 2 $ ou 10 $ et on est content avec ça, mais un gros montant de même, je ne sais pas quoi dire.

Travailleuse dans un foyer de soins, elle ne compte pas prendre sa retraite non plus, mais elle pense à réduire ses heures de travail.

Quant à leurs projets pour leur nouvelle fortune, les deux familles parlent de passer un beau Noël avec leurs enfants.

La Chasse à l'as d'Inkerman a été lancée dans le but de faciliter la reconstruction du pont du sentier récréatif d'Inkerman, détruit par un incendie criminel en septembre 2017.

L'objectif de départ était de recueillir 500 000 $, mais la loterie a connu un succès qui a dépassé largement les attentes. En définitive, la cagnotte a surpassé celle de la Chasse à l'as de Lamèque, qui s'était chiffrée à 3,9 millions de dollars, l'an dernier, un record jusque-là.

Avec des renseignements de François Vigneault

Nouveau-Brunswick

Jeux et loteries