•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La brève histoire de l'emballage cadeau

Photo d'un cadeau de Noël enveloppé de papier brun et entouré de ruban et d'une boucle rouges.

Le papier d'emballage existe depuis des centaines d'années.

Photo : La Presse canadienne / Corinna vanGerwen

Camille Feireisen

Les Canadiens dépensent chaque année des dizaines de millions de dollars pour acheter des cartes, des paquets-cadeaux et du papier d'emballage. La pratique de l'emballage cadeau existe depuis des siècles, mais la tradition aurait débuté en Asie avant d'arriver en Occident. Voici une brève histoire de l'emballage cadeau.

En Chine, les premières traces de l'emballage cadeau remontent à la dynastie des Song du Sud au 11e siècle. Il s'agit d'enveloppes appelées chih pao. Il s'agit d'un genre de papier d'emballage fait de chanvre, de fibres de bambou et de paille de riz.

En Corée, la technique du bogaji daterait de la période des Trois Royaumes, sans doute dès le premier siècle.

Au Japon, dans les années 1600, la technique du furoshiki est utilisée, à partir d'un tissu.

Une courte animation d'une personne emballant un cadeau avec du tissu.

Emballer ses cadeaux grâce à la technique japonaise Furoshiki pour réduire la quantité de déchets.

Photo : Youtube

En Occident, il faut en revanche attendre quelques siècles de plus pour voir apparaître la mode de l’emballage cadeau. Ce sont les bourgeois de l'époque victorienne en Angleterre qui furent les premiers à l'utiliser, vers le début du 19e siècle.

Ils emballent alors leurs cadeaux avec du papier de tissu décoratif, des rubans et de la dentelle.

Ce n'est toutefois qu'en 1917 que le papier décoratif se démocratise réellement. Deux frères à la tête du magasin d’articles de papeterie Hallmark, à Kansas City dans le Missouri, connaissent une très bonne saison de vente durant le temps des Fêtes.

Leur papier de tissu qui sert à emballer est rapidement épuisé. Ils décident alors de le remplacer par du papier français qu’ils commencent à vendre pour 10 cents la feuille. L'idée remporte un franc succès auprès de leurs clients.

Ils récidivent l'expérience les deux années suivantes, toujours durant le temps des Fêtes, jusqu'à ce que cela devienne une véritable industrie lucrative.

Les présentateurs de télévision Valerie Singleton et Christoper Trace (1933-1992) de l'émission Blue Peter pour enfants de la BBC, avec dea sacs remplis de jouets pour enfants donnés pour des cadeaux de Noël lors de l'appel annuel du programme Blue Peter à Londres le 30 novembre 1963.(Photo by Bob Haswell/Daily Express/Hulton Archive/Getty Images)

Les présentateurs du programme télévisé pour enfants Blue Peter de la BBC, Valérie Singleton et Christopher Trace, en 1963.

Photo : Getty Images / Bob Haswell

Le papier emballage se pare de rubans dès les années 1930 et de divers motifs de plus en plus sophistiqués.

L'avènement de la société de consommation et des grands magasins dans les années 1950-1960, après les années de vaches maigres de la 2e guerre mondiale, participe aussi à ce succès grandissant du papier emballage pour les cadeaux.

Selon les dernières données de Statistique Canada, les ventes d'articles de papeterie bondissent de 85 % en décembre par rapport à la moyenne mensuelle le reste de l'année.

Il semble toutefois y avoir une nouvelle volonté de réduire son empreinte écologique à l'approche des Fêtes. Dans un sondage mené auprès de 1530 Canadiens par la firme Léger pour le compte de l'émission Les éclaireurs de Radio-Canada, 46 % des répondants disent avoir modifié leur comportement en ce qui a trait à la consommation.

Toronto

Histoire