•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grève à la Villa d’Alma dès samedi

Des affiches et des drapeaux de la Villa d'Alma tapissent la porte et l'entrée de la Villa d'Alma.
Des drapeaux et des affiches du syndicat CSN ont été installés par les syndiqués à la Villa d'Alma. Photo: Radio-Canada / Louis Martineau
Radio-Canada

Les 52 préposés à l'entretien de la Villa d'Alma déclencheront la grève à minuit samedi. Malgré la présence d'un conciliateur pour faire avancer les négociations, l'impasse persiste.

Les discussions achoppent surtout sur les salaires. La CSN déplore que la rémunération des employés commence à 12 $ l’heure. Les travailleurs réclament 15 $ l’heure dès leur embauche.

Les travailleurs ne demandent pas la Lune, ils demandent un salaire décent tout simplement.

Guillaume Wilson-Patry, v.-p. régional de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN

Les employés veulent une convention collective de trois ans au lieu de six.

Guillaume Wilson Patry, Engelbert Cottenoir et Line Beaulieu assis à une table pour la conférence de presseLes représentants syndicaux Guillaume Wilson Patry, Engelbert Cottenoir et Line Beaulieu lors de la conférence de presse Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

La Villa d’Alma héberge plus de 300 personnes âgées, dont une cinquantaine en perte d’autonomie.

Pendant la durée de la grève, les services essentiels seront maintenus. Ils ont été négociés antérieurement entre les deux parties et approuvés par le Tribunal administratif du travail.

Saguenay–Lac-St-Jean

Relations de travail