•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés de Tenaris Algoma Tubes se préparent aux mises à pied

L'usine d'Algoma Tubes.

La compagnie prévoit que 78 travailleurs seront touchés à partir du 15 décembre, et 12 autres en janvier.

Photo : Erik White/CBC

Radio-Canada

Samedi, 78 des 450 employés syndiqués de Tenaris Algoma Tubes à Sault-Sainte-Marie, dans le Nord de l'Ontario recevront leur avis de licenciement. L'usine qui fabrique des tuyaux en métal pour le secteur pétrolier et gazier suspendra aussi sa production pendant trois semaines.

Le mois dernier, la firme Tenaris a annoncé que 90 travailleurs seraient mis à pied avant les Fêtes.

Toutefois, le président de la section locale 9548 du Syndicat des Métallos, Cory Alexander, explique qu’une douzaine de ces employés continueront de travailler en janvier afin de former les collègues qui les remplaceront.

En dépit des circonstances, M. Alexander affirme que les travailleurs n’en veulent pas à l’entreprise italienne.

Selon lui, Tenaris fait des efforts pour atténuer l’impact des mises à pied.

[Tenaris] paiera les travailleurs pour les trois jours fériés du temps des Fêtes, même si elle n’est pas tenue par la loi de le faire, explique-t-il.

Le représentant syndical note aussi que les travailleurs les plus jeunes sont particulièrement inquiets. Plusieurs d’entre eux, dit-il, viennent de s’acheter une maison ou de commencer une famille.

On ne peut pas maintenir ce style de vie avec l’assurance-emploi, regrette-t-il.

On s’en fait pour leur santé mentale, surtout en ce qui a trait à la sécurité au travail. On peut vraiment le voir sur leur visage.

L'entreprise avait aussi mis à pied 270 employés en 2015.

La compagnie cite trois facteurs qui rendent le marché plus difficile :

  • une augmentation des importations au Canada de produits concurrents par des entreprises étrangères en raison des restrictions imposées par les États-Unis;
  • une réduction de ses exportations vers les États-Unis;
  • une baisse de la demande de l’industrie pétrolière et gazière pour ses produits.

Nord de l'Ontario

Métaux et minerais