•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Électricité : risque de grève à Ontario Power Generation

Contre-plongée sur des pylônes électriques
OPG produit environ la moitié de l'électricité en Ontario. Photo: iStock

Quelques 6000 syndiqués de la société publique de production d'électricité Ontario Power Generation (OPG) pourraient déclencher un débrayage dès le 26 décembre, après avoir rejeté la dernière offre contractuelle de la partie patronale. Pendant ce temps, le gouvernement n'écarte pas la possibilité d'une loi spéciale pour mettre fin au conflit de travail, selon une source gouvernementale.

OPG, qui gère entre autres les centrales nucléaires de Pickering et de Darlington, produit environ la moitié de l'électricité utilisée dans la province.

OPG est déçue de voir que son offre équitable et raisonnable n'a pas été ratifiée, a déclaré le producteur dans un communiqué, tout en ajoutant que les parties discutaient des prochaines étapes.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses du secteur énergétique n'a pas encore commenté le dossier.

Aucune date de grève n'a été annoncée pour l'instant.

Les détails de la dernière offre contractuelle d'OPG n'ont pas été divulgués. La convention collective des syndiqués est échue depuis le 31 mars dernier.

Le gouvernement prêt à intervenir

Vendredi, une source au bureau du premier ministre Doug Ford a confirmé que le gouvernement était prêt à rappeler les élus en Chambre pendant le temps des Fêtes afin de faire adopter rapidement une loi spéciale pour mettre fin au conflit de travail. Les travaux, qui ont été suspendus le 6 décembre, pourraient reprendre dès lundi, selon cette même source.

Pour sa part, le ministre de l'Énergie, Greg Rickford, affirme ceci : Une coupure prolongée utilisée comme moyen de pression risquerait de nuire à l'approvisionnement en électricité des entreprises et industries de l'Ontario, ce qui pourrait avoir des répercussions dévastatrices sur l'économie de notre province.

Nous ne laisserons pas les familles et les personnes âgées de l'Ontario passer le temps des Fêtes dans le noir ou sans chauffage, ajoute le ministre.

Ce dernier se dit prêt à intervenir promptement si nécessaire, sans donner de détails.

Avec les informations de La Presse canadienne

Relations de travail

Économie