•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chaîne s'excuse d'avoir diffusé I Shot the Sheriff après la mort du tireur de Strasbourg

Le chanteur à l'origine du reggae, Bob Marley, sur scène à la fin des années 1970.
Bob Marley Photo: Getty Images / Express Newspapers
Radio-Canada

La chaîne française d'information en continu BFMTV a présenté, vendredi, des excuses pour avoir diffusé la chanson de Bob Marley I Shot the Sheriff sur ses ondes jeudi soir, après la mort de Chérif Chekatt, l'auteur de l'attaque du marché de Strasbourg.

Durant une émission spéciale de la chaîne consacrée à la mort de Chérif Chekatt, tué par la police, la célèbre chanson de Bob Marley avait résonné une bonne minute en ondes, vers 22 h 20, ce dont de nombreux téléspectateurs se sont émus sur les réseaux sociaux.

La chaîne de télévision s'est excusée pour ce qu'elle a qualifié d'« incident grave », dans un message diffusé à l'antenne vendredi matin, publié également sur son site.

« Une erreur de manipulation »

« Jeudi soir, [l'émission] spéciale consacrée sur BFMTV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22 h 21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique responsable du son a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une "erreur de manipulation" », a indiqué BFMTV.

« Une enquête est en cours et permettra, nous l'espérons, de faire toute la lumière [sur l'incident]. Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté », a ajouté la chaîne, qui fait partie des médias audiovisuels du groupe Altice.

Télé

Arts