•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ferme de la Californie responsable de l'éclosion de E. coli dans la laitue romaine

Les autorités américaines ont retracé une source de l'éclosion E. coli mais avertissent qu'il y en a peut-être d'autres.
Un employé déplace des tuyaux d'irrigation près de la ferme Adams Brothers dans le comté de Santa Barbara. Photo: The Associated Press / Len Wood
Radio-Canada

Les autorités américaines ont relié une source de l'éclosion de la bactérie E. coli à une ferme du centre de la Californie et circonscrit trois zones suspectes dans cet État.

Les autorités sanitaires américaines ont toutefois averti que d'autres fermes sont probablement en cause dans l'éclosion d'E.coli. Elles demandent aux consommateurs de vérifier l'étiquette avant d'acheter de la laitue romaine.

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a déclaré que 59 personnes dans 15 États ont été malades à cause de la laitue contaminée.

Il s'agit de sept cas de plus que la dernière recension, mais les organismes de réglementation sont convaincus que la laitue responsable de l'éclosion n'est plus sur le marché.

À l'approche des Fêtes, la FDA rappelle néanmoins aux consommateurs d'être prudents et d'éviter d'en consommer s'ils ne savent pas d'où elle provient.

Feuilles de laitue romaine dans un champ.Laitue romaine Photo : Associated Press / Paul Sakuma

Un réservoir d'eau

Les autorités américaines ont déclaré qu'un réservoir d'eau à Adam Bros. Farms, dans le comté de Santa Barbara, a été trouvé positif pour la souche bactérienne. Les représentants de la FDA et des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis n'ont pas précisé comment le réservoir d'eau, qui sert à irriguer la laitue, a été contaminé.

La bactérie peut s'immiscer dans l'eau et le sol de multiples façons, y compris par les déchets d'animaux domestiques ou sauvages, les engrais et autres produits agricoles.

Les enquêteurs ont établi un lien entre la laitue contaminée et de multiples distributeurs et transformateurs, suggérant qu'elle doit provenir de plusieurs fermes.

Trois comtés visés

Le gouvernement américain a circonscrit la source de l'épidémie à trois comtés californiens : Santa Barbara, Monterey et San Benito.

La récolte de la romaine se déplace maintenant vers les régions de culture hivernale, principalement en Arizona, en Floride, au Mexique et dans la vallée de la Californie.

La laitue provenant de l'extérieur des trois comtés de la Californie qui a été récoltée après le 23 novembre devrait être consommée sans danger.

28 cas au Canada

L’Agence de la santé publique du Canada a pour sa part rapporté jeudi un autre cas. Cela porte à 28 le nombre de personnes contaminées et qui font l’objet d’une enquête. Les personnes touchées sont devenues malades entre la mi-octobre et la mi-novembre.

L’Agence conseille toujours aux consommateurs des provinces touchées, dont l’Ontario, le Québec et le Nouveau-Brunswick, d’éviter de manger de la laitue romaine et des mélanges à salade contenant de la laitue romaine, à moins qu'ils soient en mesure de vérifier que la laitue ne vient pas d'une des régions californiennes mises en cause.

Avec les informations de CBC

Agro-industrie

International