•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment voyager dans les aéroports canadiens durant les Fêtes?

Un avion peint aux couleurs d'Air Canada (noir et rouge) en plein vol.
Le cannabis est maintenant permis aux contrôles de sécurité, mais seulement pour les vols intérieurs. Photo: fournie par Air Canada
Radio-Canada

Les aéroports sont particulièrement achalandés à l'approche de Noël. L'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) rappelle certaines consignes pour diminuer le temps d'attente aux contrôles de sécurité.

La première consigne que donne Christine Langlois, de l’ACSTA, est de ne pas emballer les cadeaux.

Autant on adore déballer des cadeaux nous aussi, dit-elle avec humour, idéalement on ne développe pas les vôtres. On vous les laisse, mais on vous conseille de les emballer après les points de fouille.

Christine Langlois rappelle ensuite la limite imposée pour les poudres inorganiques : pas plus de 350 ml pour le bagage à main. À titre d’exemple, le sel de bain, le sel de cuisson, les mélanges d'épices salées et les cosmétiques en poudre minérale sont des poudres inorganiques. Si vous souhaitez en transporter plus de 350 ml, il faut les mettre dans un bagage enregistré.

Voyager avec du cannabis, c'est possible, à certaines conditions

L’ACSTA rappelle aussi une nouveauté pour 2018 : les voyageurs qui vont d’une ville canadienne à une autre peuvent passer le contrôle de sécurité avec du cannabis, et ce, même dans leur bagage à main.

La quantité légale [pour le cannabis récréatif] est de 30 grammes. Si c’est médicinal, c’est 150 grammes, mais vous devez avoir vos papiers.

Attention, toutefois : ne mettez surtout pas de cannabis dans vos valises si vous voyagez à l’étranger.

Un sac de cannabis.Un sac de cannabis. Photo : Getty Images

En cas d'hésitation en préparant vos bagages, Christine Langlois invite les gens à consulter l’application mobile de l’ACSTA.

Un nouveau système de sécurité à Halifax

L'aéroport d'Halifax s'attend à un achalandage record cette année pendant la période des Fêtes. On estime que chaque jour, 10 000 passagers afflueront dans ses couloirs.

Pour diminuer le temps d'attente aux points de contrôle, l'aéroport s'est doté d'une installation ACSTA PLUS, un nouveau système qui permet de contrôler plusieurs passagers en même temps.

Un homme dépose ses souliers dans un plateau de plastique au contrôle de sécurité d'un aéroport.Les plateaux de plastique au contrôle de sécurité des aéroports sont des endroits de prédilection pour la prolifération des bactéries. Photo : iStock

Alors vous n'avez pas à attendre que la personne qui est devant vous ait terminé, vous pouvez aller directement à côté d'elle et simplement commencer vous aussi, explique Christine Langlois.

L’aéroport international d’Halifax est le seul en Atlantique pour l’instant à offrir ce service, aussi disponible à Toronto.

Avec les informations de Stéphanie Blanchet

Nouveau-Brunswick

Voyage