•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

19 centres d'appels frauduleux démantelés en Inde

Des employés d'un centre d'appel en Inde.
L'Inde abrite des centaines de centres d'appels répartis sur son territoire, dont certains sont exploités par des criminels. Photo: Reuters / Sherwin Crasto

La GRC a annoncé jeudi que 19 centres d'appels clandestins situés en Inde, qui avaient usurpé le nom de l'Agence du revenu du Canada (ARC) pour commettre des fraudes téléphoniques, ont été démantelés depuis septembre dernier.

Seize de ces fermetures sont survenues depuis octobre. La police fédérale est parvenue à neutraliser ces centres d'appels, qui ciblaient surtout des aînés et des immigrants, avec l'aide du Centre antifraude du Canada (CAFC) et des autorités indiennes.

L'escroquerie faite au nom de l'ARC commence généralement par un message enregistré affirmant que la personne ciblée fait face à une action en justice et exigeant qu'elle rappelle immédiatement, sous peine d'être arrêtée.

Or, l'ARC ne procède jamais de cette manière pour contacter les contribuables qui doivent de l'argent à l'État.

Le stratagème des escrocs, dont plusieurs agissent de la région de Mumbai, aurait permis de subtiliser plus de 10 millions de dollars à des milliers de contribuables canadiens, selon CBC.

Dans certains cas, la police indienne serait payée pour fermer les yeux sur ces activités frauduleuses, toujours selon CBC.

Dans leur compte rendu publié jeudi, les autorités canadiennes ont rappelé aux contribuables de raccrocher s'ils reçoivent un tel appel suspect et de transmettre toute information utile au Centre antifraude du Canada.

Fraude

International