•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague d'appels à la bombe : les villes d'Ottawa et de Gatineau touchées

Des voitures de police avec les gyrophares allumés devant un périmètre de sécurité
Une auto-patrouille du Service de police d'Ottawa (archives). Photo: Radio-Canada / S.B.
Radio-Canada

Les forces policières des villes d'Ottawa et de Gatineau ont été aux aguets au cours de la journée de jeudi, alors que de nombreux appels à la bombe ont été envoyés dans des dizaines de villes au Canada et aux États-Unis.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a indiqué être intervenu relativement à plus d’une dizaine d’appels liés à des menaces à la bombe envoyées par courriel à des entreprises et à des citoyens de la région.

Le SPO a notamment indiqué que les courriels exigeaient un paiement en bitcoins et a demandé au public de ne pas donner suite aux demandes de rançon. Jusqu’à présent, chacune des menaces s’est révélée sans fondement, peut-on lire dans un communiqué.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a souligné qu’une enquête est ouverte relativement à une plainte similaire sur son territoire.

L'immeuble visé par le courriel malveillant a été vérifié et sécurisé. Aucune menace n'a été détectée, peut-on lire dans un gazouillis du SPVG.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits