•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction d’un nouveau pont entre Shippagan et Lamèque est incertaine

L'eau salée a été fouettée sur le pont Lamèque-Shippagan par de forts vents, la semaine dernière
Le vieux pont Lamèque-Shippagan est négligé depuis sa construction à la fin des années 1950. Photo: Radio-Canada / René Landry
Radio-Canada

Le pont entre Shippagan et Lamèque ne sera pas nécessairement remplacé par un nouveau pont. C'est ce qu'a annoncé le premier ministre Blaine Higgs jeudi, qui souhaite obtenir un rapport d'ingénieurs avant de prendre une décision.

Cette étude sera faite, assure le premier ministre : On peut commencer ça dès janvier.

Elle déterminera l'échéancier pour réparer ou remplacer le pont, précise Blaine Higgs.

Une promesse électorale

Robert Gauvin lors d'une mêlée de presse.Le vice-premier ministre Robert Gauvin avait promis en campagne électorale de remplacer le pont qui relie Shippagan à Lamèque. Photo : Radio-Canada

En campagne électorale, l'actuel vice-premier ministre, Robert Gauvin, avait promis que les travaux d'évaluation du pont entre Shippagan et Lamèque seraient faits dans les six premiers mois d'un gouvernement progressiste-conservateur.

De plus, en juin, juste avant la campagne électorale, les libéraux avaient promis de commencer la construction d'un nouveau pont en 2022.

Or, selon Blaine Higgs, cette promesse ne reposait sur aucune évaluation de l'état du pont par des ingénieurs.

Évaluation ou pas, les libéraux restent convaincus qu'un nouveau pont est nécessaire.

Le pont n’est plus adéquat et c’est ça que les gens veulent dans cette région-là, dit Denis Landry, député de Bathurst-Est-Nepisiguit-Saint-Isidore.

Le ministre de la Justice et de la Sécurité publique du Nouveau-Brunswick, Denis LandryDenis Landry, député de Bathurst-Est-Nepisiguit-Saint-Isidore. Photo : Radio-Canada

Le député s'inquiète de ne rien voir dans le récent budget en immobilisations concernant le pont entre Shippagan et Lamèque : Le fait qu’il n’y ait pas d’argent dans le budget de capital cette année ça indique que rien ne sera fait sur la structure du pont.

Le premier ministre assure que l'évaluation du pont peut être réalisée rapidement.

Il refuse de préciser, toutefois, quand d'éventuels travaux de rénovation ou de construction pourraient commencer.

Avec les informations de Michel Corriveau

Nouveau-Brunswick

Société