•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une coalition milite pour que les sportifs soient indemnisés pour les accidents de travail

Les personnes présentes à la rencontre posent tous ensemble.
Brian Ramsay (à gauche) a rencontré mercredi matin des représentants du gouvernement de la Saskatchewan et des joueurs des Roughriders de la Saskatchewan. Photo: Twitter/CFLPA
Radio-Canada

L'Association des joueurs de la Ligue canadienne de football (AJLCF) et un groupe représentant de nombreux athlètes professionnels canadiens ont rencontré cette semaine des représentants du gouvernement de la Saskatchewan pour discuter de la couverture offerte aux joueurs en cas de blessure.

Le directeur général de l’AJLCF, Brian Ramsay, milite pour que les athlètes qui travaillent au Canada n'aient plus à « faire ce qu’aucun autre travailleur n’a à faire : négocier des protections en matière de santé et de sécurité avec l’employeur. C’est injuste et il faut que cela change ».

Il cite en exemple le fait qu'un joueur de la Ligue canadienne de football (LCF) qui subit une blessure majeure a seulement accès à de l'aide financière de l'équipe pendant un an. Ensuite, l’athlète est donc contraint à payer lui-même ses frais médicaux ou à compter sur le système de santé publique.

Cela signifie que les contribuables paient la facture qui revient à l’équipe sportive professionnelle.

Brian Ramsay

L’AJLCF mène la coalition de joueurs qui réunit l’Association des joueurs de crosse professionnelle, l’Association des joueurs de hockey professionnel et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey.

Cette coalition a communiqué avec le ministre des Relations de travail et de la Sécurité au travail de la Saskatchewan, Don Morgan, afin de se réunir en compagnie du ministre des Parcs, de la Culture et du Sport, Gene Makowsky, ainsi que du président-directeur général de la Commission des accidents du travail de la Saskatchewan, Peter Federko.

« Nous avons discuté de la sécurité au travail et nous avons écouté leurs préoccupations. La question est maintenant entre les mains de la Commission des accidents du travail de la Saskatchewan », a déclaré Don Morgan par courriel.

Deux joueurs des Roughriders, Jovon Johnson et Thaddeus Coleman, étaient aussi présents à la rencontre en Saskatchewan. Au cours des deux derniers mois, la coalition dit également avoir rencontré des représentants de la Colombie-Britannique et de l’Alberta pour parler de ce problème.

Saskatchewan

Accident de travail