•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'été 2019 sera le dernier pour le Chemin des Navigateurs

L'église de Saint-Germain-de-Kamouraska, à travers champs, avec le fleuve et Charlevoix en arrière plan.
Une prise de vue sur l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska et le fleuve Saint-Laurent Photo: Radio-Canada / Laurence Gallant
Radio-Canada

Le Chemin des Navigateurs, ce trajet de 400 kilomètres à la marche prisé par pèlerins, a annoncé que l'été 2019 serait son dernier. Cette route de marcheurs, qui relie Pointe-au-Père à Sainte-Anne-de-Beaupré, existe depuis 2008.

Un texte de Marie-Christine Rioux

L’organisation met fin à ses activités principalement en raison du manque de relève bénévole, explique Normand Plourde, l’un des responsables du Chemin des Navigateurs.

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas encore enthousiastes, mais à moment donné, il faut quitter [ces responsabilités] pour nous laisser de la place, explique Normand Plourde.

Pour M. Plourde, la perte du Chemin des Navigateurs en est une pour toute la région, puisque cet attrait a convaincu plusieurs pèlerins de s’installer dans la région.

Ce serait au-dessus de 700 personnes à qui on a fait connaître le Bas-Saint-Laurent. [...] Il y a même des pèlerins qui ont acheté des maisons à Kamouraska.

Normand Plourde, responsable du Chemin des Navigateurs

Le sort de l'organisation n’est toutefois pas encore scellé.

Si des gens intéressés à reprendre le projet se présentent à eux, les membres du conseil d’administration se disent prêts à leur venir en aide.

On n’a pas d’objection à ça. C’est sûr qu’on ne peut pas le faire à leur place. Si les gens veulent s’impliquer, ils vont voir que c’est pas mal de travail, mais on est prêts à les accompagner, affirme Normand Plourde.

Le Chemin des Navigateurs, qui permet de découvrir des paysages de la Côte-du-Sud et suivre le cours du fleuve Saint-Laurent, est officiellement devenu un organisme sans but lucratif en 2008. Les réservations pour le dernier été commencent le 1er février 2019.

D’après les informations de Jérôme Lévesque-Boucher

Bas-Saint-Laurent

Société