•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise en garde contre une fraude par cartes iTunes

Des cartes prépayées App Store & iTunes dans un présentoir.
Des cartes prépayées. Photo: Radio-Canada / Frédéric Wolf

Une fraude élaborée impliquant des cartes prépayées d'Apple incite la Gendarmerie royale du Canada à mettre en garde la population.

La GRC indique qu'elle ne demande jamais à un membre du public de lui donner accès à distance à son ordinateur, comme l'exigent les fraudeurs dans l'exécution de ce stratagème.

Une fraude élaborée

L’escroquerie commence lorsque la personne ciblée reçoit un appel de quelqu’un qui prétend travailler pour l'entreprise Visa, et s’identifie sous un faux nom et un faux numéro d’employé. Le fraudeur indique que l’appel concerne un transfert d’argent par Western Union. Il demande à son interlocuteur de l’aider dans une enquête de la GRC sur de prétendues activités frauduleuses à la Banque Scotia et à la Banque de Montréal.

On demande à la victime de fournir des renseignements permettant à quelqu’un d’autre d’accéder à distance à son ordinateur.

La victime doit ensuite acheter des cartes prépayées App Store & iTunes dans des commerces précis. Elle doit appeler le fraudeur pour lui fournir les numéros au dos des cartes.

Une compensation est promise à la victime pour son aide dans cette prétendue enquête.

La victime reçoit une liste de transactions qui apparaissent véridiques et semblent indiquer des paiements faits par la GRC dans son compte de banque.

Par courriel, la victime reçoit aussi une lettre portant le logo de la GRC, dans laquelle on la remercie d'avoir aidé à élucider une affaire de fraude.

Documents falsifiés utilisés pour une fraude et partagés par la GRC.La victime reçoit par courriel ces documents falsifiés la remerciant de son « aide » et affirmant qu'un montant d'argent lui a été versé dans son compte en banque. Photo : Gendarmerie royale du Canada

C'est la GRC à Terre-Neuve-et-Labrador qui a récemment reçu une plainte l'informant de cette arnaque. Le corps policier précise qu'il ne mène jamais d'enquête de cette façon.

Les citoyens sont invités à communiquer avec la GRC s’ils reçoivent un appel semblable ou connaissent quelqu’un qui en a reçu un.

Terre-Neuve-et-Labrador

Fraude