•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Michel Rabagliati part à l’aventure avec Paul

Michel Rabagliati, de profil, travaille sur une planche de Paul dans son bureau.

Le bédéiste Michel Rabagliati en 2006

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Michel Rabagliati a été fait chevalier de l’Ordre des arts et des lettres de France. Depuis plus de 20 ans, le bédéiste nous transporte dans les aventures de Paul.

« Paul, il ne porte pas une cape et il ne règle pas le compte à tout le monde. C’est vraiment un gars ordinaire. »

— Une citation de  Michel Rabagliati

Paul, un personnage de la vie ordinaire

En 1999, le graphiste Michel Rabagliati a 18 ans de métier derrière la cravate.

C’est alors qu’il s’inspire de ses proches et de sa vie pour commencer à produire des albums de bande dessinée.

Son héros, Paul, est atypique. Il ne possède pas de pouvoirs extraordinaires et il ne vit pas d’aventures hors du commun.

Paul vit, tout simplement.

Reportage de la journaliste Doris Labrie sur le bédéiste Paul Rabagliati et son oeuvre

La journaliste Doris Labrie nous présente Michel Rabagliati et son personnage Paul dans un reportage diffusé à l’émission L’Accent le 7 octobre 2006.

Michel Rabagliati se considère plus comme un romancier que comme un bédéiste. Paul, c’est son alter ego.

Grâce aux crayons de Michel Rabagliati, on suit les aventures de Paul lorsqu'il est à la campagne, qu’il obtient un travail d’été, qu’il déménage dans son propre appartement, qu’il prend le métro.

Il vit des événements ordinaires, banals même. C’est le regard de son créateur qui le magnifie.

En 2009, dans l’album Paul à Québec, le héros doit composer avec la mort d’un proche. Le sujet est grave, mais permet des touches de tendresse.

Malgré la gravité du sujet et la sobriété du dessin, l’ouvrage connaît un franc succès. Rapidement, plus de 40 000 exemplaires sont vendus autant à des adultes qu’à un jeune public.

Une consécration internationale

Entrevue de l'animateur Michel Viens avec Michel Rabagliati qui vient de remporter le Prix du public du Festival d'Angoulême.

En 2010, comme nous le rappelle cette entrevue de Michel Viens avec Michel Rabagliati à RDI en direct le 1er février 2010, Paul connaît même la consécration internationale.

Paul à Québec vient de remporter le prix du public au Festival de la bande dessinée d’Angoulême, en France. Le Festival d'Angoulême, c’est l’équivalent du Festival de Cannes pour le cinéma.

Les sept membres du jury, pourtant tous spécialistes de la bande dessinée, n’avaient jamais entendu parler de Paul, même si c’est le sixième album de la série.

Ce prix du public ouvre à Paul et à Michel Rabagliati les portes de la francophonie internationale. La reconnaissance va même au-delà du public francophone.

Les aventures de Paul sont traduites en six langues. Elles sont maintenant appréciées des anglophones, croatophones, hispanophones, germanophones, italophones et néerlandophones.

En 2015, Paul est devenu une vedette de cinéma grâce au film Paul à Québec de François Bouvier. Il a fait l’objet d’une exposition au Musée national des beaux-arts de Québec.

Paul à Montréal

Reportage de la journaliste Ève Couture sur l'album Paul à Montréal

En 2017, comme le souligne la journaliste Ève Couture dans un reportage que présente l’animateur Maxence Bilodeau au Téléjournal Grand Montréal 18 h du 8 août 2017, Paul contribue à mieux faire connaître la métropole québécoise.

En 2017, Montréal célèbre son 375e anniversaire.

Le dessinateur publie à cette occasion une aventure de Paul à Montréal. Le personnage y parcourt la ville, de 1642 à 2017, montrant au passage l’évolution de la cité.

Les images sans paroles de l’album Paul à Montréal présentent plusieurs lieux mythiques de la ville.

Paul devient un si bon ambassadeur de Montréal qu’un parcours touristique inspiré de ses tribulations y est proposé à l’été 2017 entre la station de métro Laurier et le parc La Fontaine.

Le travail de Michel Rabagliati est une contribution majeure au développement de l’art de la bande dessinée au Québec.

Grâce à Paul et à Michel Rabagliati, de nouveaux auteurs se sont mis à s’intéresser à ce genre, et des maisons d’édition ont commencé à le diffuser davantage.

En 2019, le bédéiste signe Paul à la maison, un récit plus mélancolique qu’à l’habitude, mais où l’humour reste intact.

Paul, entretien et commentaires, un livre qui explore le travail et lui rend hommage, est publié en 2022.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.