•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie d'un HLM aux Îles : la pénurie de logements s'accentue

Centre-ville

Cap-aux-Meules aux Îles-de-la-Madeleine

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La pénurie de logements s'est accentuée depuis l'incendie qui a ravagé le HLM de Havre-aux-Maisons, aux Îles-de-la-Madeleine.

Un texte de Jean-François Deschênes en collaboration avec Félix Morrissette-Beaulieu

Les endroits libres pour se loger se faisaient déjà rares dans l'archipel avant l'incendie, selon Ambroise Henry, directeur général du Groupe ressource en logements collectifs de la Gaspésie et des Îles.

Un immeuble est la proie des flammes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Malgré la violence du brasier, personne n'a été blessé dans l'incendie d'u immeuble abritant des logements sociaux, aux Îles-de-la-Madeleine, le 29 novembre 2018.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Les chiffres les plus récents de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) indiquent que le taux d'inoccupation pour les logements locatifs est de 1,4 % aux Îles-de-la-Madeleine. Cette donnée ne tient pas compte de l’incendie qui a jeté 19 personnes à la rue lors de la panne des communications à la fin novembre.

Taux d'inoccupation aux Îles

  • 2014 : 8,2 %
  • 2015 : 4,6 %
  • 2016 : 4,1 %
  • 2017 : 0,6 %
  • 2018 : 1,4 %

Source : Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)

Il s'agit d'une crise et l’accès au logement doit être une priorité selon M. Henry, d’autant plus que les Îles-de-la-Madeleine ont besoin d’accueillir de nouvelles populations. Il y a une pénurie de main-d’œuvre, en plus.

« Ça veut dire que si on était à Montréal, on parlerait de crise du logement. On est aux Îles-de-la-Madeleine, on parle d’un enjeu majeur. »

— Une citation de  Ambroise Henry, directeur général du Groupe ressource en logements collectifs de la Gaspésie et des Îles

M. Henry indique qu’il est impératif de soutenir l’Office municipal d'habitation des Îles dans les démarches pour développer de nouvelles habitations à prix modique.

Une rencontre est prévue dans les prochains mois entre les différents intervenants pour tenter d'améliorer la situation.

Les logements  vacants se font rares en Gaspésie et aux Îles.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les logements vacants se font rares en Gaspésie et aux Îles.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !