•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taux d’endettement par ménage : Vancouver mène le bal au Canada

À Vancouver, en Colombie-Britannique, une affiche à vendre devant une maison unifamiliale

À Vancouver, l'hypothèque compte en moyenne pour les trois quarts de l'endettement des ménages.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Les ménages du Grand Vancouver sont les plus endettés parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR) au pays, selon un rapport de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) publié jeudi.

Le taux d'endettement relativement au revenu atteint 242 % dans la métropole britanno-colombienne au deuxième trimestre de 2018, contre 170 % en moyenne au Canada.

Selon l’organisme fédéral, au niveau national, l’hypothèque constitue environ les deux tiers de cet endettement et grimpe à près des trois quarts à Vancouver.

« La rapidité de la croissance des prix a joué, explique Tania Bourassa-Ochoa, économiste à la SCHL. Les prix des habitations ont augmenté beaucoup plus rapidement que les revenus des gens. »

Fort endettement dans les villes de la Colombie-Britannique

Pour la région englobant Abbotsford et Mission, dans la vallée du Fraser, le taux d’endettement des ménages atteint 208 %, ce qui la place au deuxième rang des RMR, à égalité avec Toronto.

À Victoria, ce taux atteint 189 %, ce qui place la capitale de la Colombie-Britannique au quatrième rang canadien.

Brent Weimer, analyste à la SCHL, rappelle que les hausses récentes des taux d’intérêt pourraient avoir un impact pour ces ménages surendettés.

« Les ménages ayant le plus haut niveau d’endettement seraient les plus durement touchés si les taux d’intérêt continuent à augmenter », affirme-t-il.

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier