•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosion dans une banque du nord d'Edmonton

Un véhicule de la Garda est stationné devant la Banque Scotia.
Deux gardiens de sécurité de Gardaworld ont été transportés à l'hôpital après une explosion dans une Banque Scotia. Photo: Lydia Neufeld/CBC

Deux gardiens de sécurité employés par Gardaworld ont été blessés dans une explosion dans une Banque Scotia située sur la 160e Avenue jeudi.

Les deux gardiens de sécurité livraient de l'argent au guichet automatique de la Banque Scotia, au 8140, 160e Avenue, vers 2 h, lorsqu'un « engin explosif » a éclaté, selon le sergent Paul Czerwonka, du Service de police d'Edmonton. Il ajoute qu'il y a eu un affrontement entre un des gardiens et le suspect.

Ce dernier a pris la fuite avec l'argent. Les policiers sont toujours à sa recherche.

Les blessures des deux gardiens sont « considérables ». Un des gardiens a été blessé à la tête et aurait peut-être éaglement subi des blessures au crâne, selon le sergent Czerwonka. « Je ne sais pas à quel point ses blessures sont profondes, mais elles sont assez considérables », précise-t-il.

Les deux blessés ont été transportés à l'hôpital. L’un d’entre eux a depuis reçu son congé.

Une escouade antibombe et des enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux vers 6 h 30.

« Je crois que c'était un engin explosif, qui avait pour but de rendre les gardiens incapables de réagir afin que le suspect puisse prendre l'argent et s'enfuir », affirme Paul Czerwonka.

Gardaworld a fait savoir qu'elle collaborait avec l'enquête et qu'elle offrait tout son soutien à ses employés et à leurs familles. « Nos employés sont maintenant en sécurité et entre bonnes mains », écrit la représentante de l'entreprise, Isabelle Panelli.

Une situation inquiétante

Selon le syndicat des Teamsters, qui représentent les gardiens de sécurité, les engins explosifs sont rarement employés contre les camions blindés. La plupart des incidents impliquent plutôt des couteaux ou des armes à feu.

« Les agents de sécurité mettent leur vie en danger chaque jour, explique le secrétaire du Local 362 des Teamsters, Al Porter. Ils ne s’attendent pas à faire face à des engins explosifs artisanaux quand ils vont travailler. »

Une voiture de police, derrière un cordon de sécurité installé pour bloquer la rue.
Les deux gardiens de sécurité livraient de l'argent à un guichet automatique quand l’explosion est survenue. Photo : CBC / David Bajer

Le président du syndicat, Wayne Garner, ajoute que cette situation est alarmante pour les employés de l’industrie de la sécurité. « Comment pouvez-vous même imaginer que quelqu’un utiliserait un engin de ce type pour commettre un vol. »

Selon lui, la personne responsable de ce crime n’a eu aucune considération pour les agents de sécurité.

Wayne Garner ne blâme toutefois pas l’employeur qui, selon lui, a agi comme il se doit. Il croit toutefois que cette attaque pourrait mener à des changements dans la façon dont les agents de sécurité sont formés.

Un bruit assourdissant

Des voisins ont affirmé avoir entendu un bruit assourdissant pendant la nuit. Kevin Uchman, qui habite en face de la banque où le cambriolage a eu lieu, affirme que lui et sa femme se sont réveillés en sursaut.

« Ça sonnait comme un très gros bac de poubelle qu’on aurait fait tomber », a-t-il précisé.

« C’est plutôt inquiétant d’entendre un truc de ce genre se passer à côté de chez vous. »

GardaWorld dit collaborer pleinement avec les enquêteurs.

En septembre dernier, une explosion avait eu lieu dans une banque du sud-ouest d'Edmonton. Elle n'avait pas fait de blessés et il n'y avait pas eu d'argent volé.

Alberta

Crimes et délits