•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’homme qui a appelé le 911 en 1998 se souvient de Renée Sweeney

Abdul Dabliz, propriétaire du Paris Natural Foods

Après avoir appris que Robert Steven Wright a été arrêté pour le meurtre de Renée Sweeney, Abdul Dabliz dit qu’il espère que la justice pourra enfin suivre son cours.

Photo : Radio-Canada / Justine Cohendet

Radio-Canada

En 1998, lorsque Renée Sweeney s'est fait poignarder en plein jour au magasin de vidéos érotiques où elle travaillait, c'est le propriétaire du commerce voisin, Abdul Dabliz, qui a contacté les autorités.

En cette journée inoubliable de 1998, M. Dabliz travaillait au comptoir du Paris Natural Foods, à Sudbury.

Quelqu’un a ouvert la porte à la hâte et m’a dit : “Appelez le 9-1-1, s’il vous plaît”, raconte-t-il.

Selon M. Dabliz, cet homme a dû être un client du magasin de vidéos.

Lorsqu’il est entré [dans le magasin de vidéos], il a vu quelqu’un sur le plancher en train de saigner, raconte le propriétaire.

M. Dabliz dit se souvenir encore de l’état de choc qui s’est emparé de lui.

C’est simplement horrible. Quand c’est arrivé, j’ai pleuré toute la nuit.

Abdul Dabliz, propriétaire du Paris Natural Foods

Le propriétaire du Paris Natural Foods a appris de l’arrestation Robert Steven Wright d’un client et espère que les policiers ont finalement mis la main sur le coupable.

« Elle venait tous les jours rencontrer une de mes employées », se rappelle M. Dabliz.

C’était une jeune femme extrêmement, extrêmement plaisante.

Abdul Dabliz, propriétaire du Paris Natural Foods

M. Wright a comparu devant un juge au Palais de justice de Sudbury ce mercredi, mais son audience de mise en libération sous caution a été repoussé à jeudi prochain.

Il comparaîtra alors devant la Cour supérieure de justice par vidéoconférence.

Nord de l'Ontario

Crimes et délits