•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des lanceurs de hache veulent participer aux Jeux olympiques

Une clôture sépare deux cibles de lancer à la hache.
Le lancer à la hache gagne en popularité à travers l'Amérique du Nord. Photo: Radio-Canada / Frédéric Projean
Radio-Canada

Un groupe de lanceurs de hache compétitifs à Whistler en Colombie-Britannique espère que ce sport hors du commun sera admis un jour aux Jeux olympiques.

Un texte d’Eva Uguen-Csenge

Le lancer de hache, autrefois réservé aux compétitions de bûcherons, se répand de plus en plus en milieu urbain grâce à des centres récréatifs et même des bars qui ouvrent leurs portes à ses amateurs dans certaines villes comme Toronto.

Mais pour James Anderson, le propriétaire de Forged Axe Throwing à Whistler, un centre de perfectionnement du lancer de hache, ce sport compétitif n'est pas juste récréatif et devrait être admis au plus haut rang international.

« Nous avons 16 000 membres de ligues compétitives, dit-il. On a terminé notre sixième saison lundi et couronné un nouveau champion. C’était un match serré jusqu’à la dernière lancée. »

Un sport de précision

Selon M. Anderson, lors d’un match, deux lanceurs tentent d’accumuler chacun le plus de points possible en 15 lancés.

La cible qu'ils visent comporte trois cercles concentriques avec une valeur d’un point, trois points et cinq points au fur et à mesure que les cercles se rapprochent du centre.

M. Anderson compare le lancer de hache aux autres sports de précision comme le biathlon ou le golf.

« La mémoire musculaire joue beaucoup, dit-il. C’est un sport qui permet de développer une certaine précision assez rapidement. » Il ajoute cependant que pour être un véritable compétiteur, il faut développer une concentration mentale, comme au tir à l’arc ou au golf.

Ce sport compte deux ligues : la Fédération nationale du lancer de hache (NATF) et la Ligue mondiale du lancer de hache (WATL).

Selon James Anderson, le sport est un candidat idéal pour les Jeux olympiques : « Je pense que le lancer de hache s’accorde parfaitement [aux Olympiques]. C’est un sport de spectateur incroyable. »

Colombie-Britannique et Yukon

Sports