•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fury d’Ottawa menacé de devoir quitter la United Soccer League en 2019

Le Fury FC d'Ottawa
Le Fury FC d'Ottawa participait déjà aux matchs de la USL. Photo: Facebook / Ottawa Fury FC
Radio-Canada

Le Fury FC d'Ottawa affirme être menacé de ne pas pouvoir faire partie de la United Soccer League (USL) en 2019. Le club de soccer ottavien dit être « obligé de se battre pour survivre ».

Aux dires des représentants du Fury FC, la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF) veut obliger le club ottavien à se retirer de la USL en marge du lancement de la Première ligue canadienne (CPL) l'an prochain.

Le Fury disputait déjà des matchs au sein de la USL, et l’Association canadienne de soccer ainsi que la Fédération de soccer des États-Unis ont donné le feu vert à l’équipe pour poursuivre son aventure au sein de la ligue.

Les dirigeants de l’organisation mère du Fury — l'Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) — ont manifesté leur incompréhension et leur colère devant une telle décision de la CONCACAF dans un communiqué publié mercredi soir.

Ils disent avoir demandé plus d’explications à la CONCACAF et ont indiqué qu’ils pourraient poursuivre la Confédération devant les tribunaux si elle maintient sa position actuelle.

OSEG s’est aussi engagé à rembourser les amateurs qui ont déjà acheté des billets pour la saison 2019 advenant le cas que le Fury FC soit écarté de la USL.

Soccer

Sports