•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un producteur de drogue trahi par ses propres caméras de surveillance

L'homme de forte stature fait la pose avec un enfant dans les bras
Mathieu Ferland Photo: Facebook / Mathieu Ferland

Un résident de Val-Bélair purgera six ans et demi de prison pour avoir produit des méthamphétamines après s'être vu incriminé par son propre système de sécurité.

un texte de Yannick Bergeron

Mathieu Ferland, 33 ans, a d'abord reçu la visite des policiers qui ont démantelé son laboratoire de stéroïdes en janvier.

Le trafiquant transformait des produits de manière artisanale dans sa cuisine résidentielle avant de les mettre dans des contenants d'allure pharmaceutique.

Pour se protéger, Ferland avait installé des caméras de surveillance dans sa résidence.

C'est en écoutant les vidéos saisis lors de la perquisition que les enquêteurs ont entendu Ferland parler de son autre activité illicite.

500 pillules

En juin, leur enquête les a conduits dans un mini-entrepôt de Lévis où ils ont découvert du matériel servant à fabriquer des méthamphétamines.

Les policiers y ont saisi 500 pilules prêtes à être écoulées.

Mathieu Ferland qui a des antécédents judiciaires a plaidé coupable mercredi.

Il a été condamné à six ans et demi de détention pour la fabrication de méthamphétamine et à deux ans pour le laboratoire artisanal de stéroïdes.

Il purgera les deux peines de manière concurrente.

Québec

Justice et faits divers