•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conseillers municipaux mécontents des choix de Jim Watson

Jim Watson pendant une mêlée de presse dans la salle du conseil municipal d'Ottawa.
Le maire d'Ottawa, Jim Watson (archives). Photo: Radio-Canada

Le maire d'Ottawa a procédé, mercredi, à la nomination de conseillers pour pourvoir les postes au sein des différents comités municipaux. Or, neuf élus du centre-ville de la capitale fédérale ont voté contre les choix de Jim Watson, dénonçant leur absence de comités qui gèrent des dossiers importants dans leur secteur.

C’est la première fois depuis l’élection de M. Watson en 2010 que le processus de nomination génère au tel mécontentement à la table du conseil.

Des élus dénoncent leur exclusion des grands comités, comme ceux de l’urbanisme et des finances, alors que les quartiers qu’ils représentent sont les plus directement touchés par les décisions de ces comités.

Les neuf conseillers qui ont voté contre les nominations de Jim Watson sont :

  • Catherine McKenney (Somerset)
  • Mathieu Fleury (Rideau-Vanier)
  • Tobi Nussbaum (Rideau-Rockcliffe)
  • Shawn Ménard (Capitale)
  • Jeff Leiper (Kitchissipi)
  • Riley Brockington (Rivière)
  • Theresa Kavanagh (Bay)
  • Rick Chiarelli (Collège)
  • Diane Deans (Gloucester-Southgate)

Il y a beaucoup d’accent mis sur la composition des comités, mais toutes les décisions doivent être ratifiées par le conseil, s'est défendu le maire Watson. Il a rappelé du même souffle que les conseillers peuvent toujours assister aux réunions des comités, même s'ils n'en sont pas membres.

Jeff Leiper, qui représente le quartier Kitchissippi, est le seul élu du noyau urbain d’Ottawa à accéder au Comité de l’urbanisme, même si d'importants enjeux de zonage, tels que la construction de grandes tours à logements, se déroulent principalement au centre-ville.

M. Leiper a entamé des démarches pour que les conseillers des quartiers Capitale et Rivière, Shawn Ménard et Riley Brockington, se joignent au Comité de l’urbanisme. Ils ont tous les deux indiqué que ce comité était leur premier choix lorsqu’on leur a demandé où ils aimeraient siéger.

M. Watson s’est prononcé contre cette motion et elle a été battue 15 voix contre  9. Le maire a cependant appuyé l’ajout de Stephen Blais, conseiller de Cumberland, à ce comité, puisque ce dernier aurait été écarté par accident.

L’urbanisme est un gros comité, et j’ai été surpris que le conseil n’opte pas pour des élus qui représentent des quartiers touchés pour pourvoir les deux postes vacants du comité, s'est étonné le conseiller Brockington.

D’autres élus se sont dits frustrés par leur absence du Comité des finances et du développement économique, qui prend des décisions importantes sur les affaires budgétaires de la Ville et qui agit comme Cabinet du maire.

Le comité ne compte aucun élu du centre urbain d’Ottawa, mais regroupe tous ceux des zones rurales de la Ville. De plus, seuls 3 des 12 conseillers qui y siègent sont des femmes.

Avec les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Politique municipale