•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau Méga Parc ouvrira le 18 janvier prochain

Le Zénith sera la première grande roue sans rayons en Amérique.
Le Zénith sera la première grande roue sans rayons en Amérique. Photo: Gracieuseté Galeries de la Capitale

Après un peu plus d'un an de travaux, le nouveau Méga Parc va ouvrir ses portes officiellement le 18 janvier prochain aux Galeries de la Capitale.

Un texte de Jean-François Nadeau

Le parc d'attractions comptera 18 manèges, dont 14 sont nouveaux. Le point central sera le Zénith, la première grande roue sans rayons en Amérique. Une tyrolienne et le plus long sentier de patinage intérieur au pays feront aussi partie du Méga Parc.

« Ça va être un parc extraordinaire. Ce que je trouve formidable, c'est de me rappeler des plans et des images virtuelles qu'on avait quand on a fait l'annonce. Aujourd'hui, c'est la réalité et c'est encore mieux », raconte le directeur du Méga Parc, Jean Pelletier.

La direction des Galeries de la Capitale souhaitait réaliser les travaux entre 15 et 18 mois. Il en aura fallu finalement 16. Le chantier a respecté à la fois l'échéancier et le budget, selon Jean Pelletier.

« C'était majeur. On avait des travaux d'infrastructures à faire. On avait l'achat de manèges qui proviennent des États-Unis, de l'Europe. C'était tout un défi. C'est assez rapide dans un projet comme celui-là. On est particulièrement fiers de cette réalisation-là », explique-t-il.

Il reste maintenant plus de 300 heures de formation à donner au personnel concernant la sécurité et le fonctionnement des nouveaux manèges.

Plusieurs inspections

Rien n'est laissé au hasard. Les manèges doivent subir plusieurs inspections avant l'ouverture du Méga Parc.

« Chaque fabricant de manèges doit autoriser et certifier l'installation et la mise en marche. Par la suite, on a les ingénieurs qui passent et aussi la Régie du bâtiment, qui elle, vient avec un dernier sceau qui fait qu'on pourra opérer les manèges », mentionne Jean Pelletier.

Le Méga Parc aura comme thématique l'ère industrielle. Le fait d'ouvrir à la mi-janvier, plutôt que durant les Fêtes, est vu comme un avantage par la direction du centre commercial.

« En ouvrant à la mi-janvier, on arrive dans une période plutôt calme. Ça va donner un regain d'achalandage aux Galeries de la Capitale », estime Jean Pelletier.

Le Méga Parc est présentement en période de recrutement pour trouver de nouveaux opérateurs. Une vingtaine de postes sont à pourvoir.

Une préouverture du Méga Parc aura aussi lieu les 16 et 17 janvier prochains. Un peu plus de 4 000 billets seront mis en vente à compter de jeudi au coût de 25 dollars. Ils donneront accès au Méga Parc pendant une période de quatre heures.

Économie