•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mort d'une tortue luth échouée à l’Î.-P.-É. demeure un mystère

La technicienne de la faune Darlene Weeks examine la tortue luth échouée à l'Île-du-Prince-Édouard.
La technicienne de la faune Darlene Weeks examine la tortue luth échouée à l'Île-du-Prince-Édouard. Photo: Collège vétérinaire de l'Atlantique
Radio-Canada

La mort de la tortue luth échouée vendredi dernier à Argyle Shore, à l'Île-du-Prince-Édouard, n'a pas été causée par l'ingestion de déchets de plastique ni par les cordages utilisés par les pêcheurs, révèlent les résultats préliminaires de la nécropsie pratiquée sur l'animal.

La carcasse ne montre de plus aucune trace de blessure.

La tortue luth (Dermochelys coriacea), la plus grande des sept espèces de tortues de mer dans le monde, est en voie de disparition. Les déchets de plastique sont une cause importante de mortalité de ces tortues. Elles confondent ces déchets avec les méduses, dont elles sont de grandes consommatrices.

Plusieurs animaux marins, en particulier des baleines noires de l’Atlantique Nord, périssent par ailleurs après s’être enchevêtrés dans de l’équipement de pêche ou avoir été frappés par des navires.

Vétérinaires et techniciennes de la faune mesurant la carapace d'une tortue luth morte.Agrandir l’imageLa pathologiste vétérinaire Megan Jones (à droite) et son équipe au Collège vétérinaire de l'Atlantique. Photo : Collège vétérinaire de l'Atlantique

La nécropsie de la tortue luth a été pratiquée au Collège vétérinaire de l'Atlantique, à Charlottetown.

La carcasse découverte vendredi était en meilleure condition que celles trouvées habituellement, explique Megan Jones, pathologiste vétérinaire et directrice du Réseau canadien pour la santé de la faune (RCSF) de l’Atlantique. L’animal aurait donc été rejeté par la mer peu de temps après sa mort.

Carcasse d'une tortue luth attachée à la grue d'un camion-remorque le 7 décembre 2018.La carcasse de la tortue luth hissée sur un camion remorque le 7 décembre à Argyle Shore. Photo : Facebook / Fish and Wildlife PEI

Cette tortue luth pèse 462 kg, ou 1018 livres. Sa carapace fait 1,5 m de longueur et l’animal environ 2 m au total. Son âge est estimé à 20 ans.

La quantité de gras sur la carcasse semble indiquer que la tortue n’était pas malade, indique Megan Jones.

Carcasse de tortue luth dans une remorque.La carcasse de la tortue luth retrouvée à l'Île-du-Prince-Édouard était en bonne condition. Photo : Facebook / Fish and Wildlife PEI

Des tests supplémentaires seront effectués pour tenter de déterminer la cause de la mort. Malgré tout, il est possible que les vétérinaires ne puissent déterminer une cause avec certitude.

Avec les informations de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Faune marine