•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouvelles sénatrices pour le Nord

Deux femmes regardent la caméra.

Les nouvelles sénatrices Pat Duncan du Yukon et Margaret Dawn Anderson des Territoires du Nord-Ouest

Photo : L'Office du premier ministre

Radio-Canada

L'ancienne première ministre du Yukon, Pat Duncan, et la fonctionnaire Margaret Dawn Anderson, des Territoires du Nord-Ouest, sont nommées sénatrices pour leurs territoires respectifs.

Les deux femmes occuperont les sièges vacants réservés au Yukon et auxTerritoires du Nord-Ouest à la Chambre haute du Parlement canadien.

En dévoilant ces nominations ainsi que deux autres pour l’Ontario et la Nouvelle-Écosse, le premier ministre Justin Trudeau vient remplir les 105 sièges du Sénat, une première en huit ans.

Pat Duncan a été la première femme première ministre du Yukon entre les années 2000 et 2002. Députée libérale entre 1996 et 2006, elle a représenté la circonscription de Porter Creek South à l’Assemblée législative yukonnaise.

Elle a aussi représenté le Yukon au Conseil consultatif canadien sur la situation de la femme, a présidé le Conseil de la santé environnementale de la Ville de Whitehorse, a siégé au Conseil consultatif sur la santé et les services sociaux du Yukon et a été commissaire des Guides du Canada.

Elle remplacera l’ancien sénateur Daniel Lang, qui a pris sa retraite en 2017.

La nouvelle sénatrice des Territoires du Nord-Ouest, Margaret Dawn Anderson, a travaillé au sein de la fonction publique ténoise pendant une vingtaine d’années. Elle y a occupé plusieurs postes au sein du ministère de la Justice, notamment celui de directrice de la Division de la justice communautaire et des services de police communautaires.

Fière Inuvialuit, la nouvelle sénatrice effectue actuellement un stage à titre d’analyste des politiques à la Société régionale inuvialuit, selon le Cabinet du premier ministre. Elle a aussi participé aux négociations sur l’autonomie gouvernementale des Inuvialuit entre la Société, les Territoires du Nord-Ouest et Ottawa.

Elle occupera le siège laissé vacant par l’ancien sénateur Nick Sibbeston en 2017.

Les quatre nouveaux sénateurs siégeront à la Chambre rouge en tant qu’indépendants, comme c’est le cas pour les 49 sénateurs nommés par Justin Trudeau.

« Ces quatre nouveaux sénateurs indépendants apportent de l’expérience et des connaissances précieuses dont le Parlement et l’ensemble du Canada bénéficieront grandement, a déclaré le premier ministre par communiqué. Ils ont une grande expérience dans le domaine du service public et ils ont consacré leurs carrières à faire une différence dans la vie des autres. »

Grand-Nord

Politique fédérale