•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Labeaume veut exposer la palissade de Beaucours au Séminaire de Québec

Les vestiges de la palissade de Beaucours
Les vestiges de la palissade de Beaucours Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le maire Labeaume souhaite la création d'un nouveau musée au Séminaire de Québec pour y exposer les vestiges de la palissade de Beaucours et la recréer dans une production 3D.

Un texte de Jean-François Nadeau

Régis Labeaume affirme avoir déjà présenté son projet au premier ministre du Québec, François Legault, ainsi qu'à la ministre de la Culture, Nathalie Roy.

« J'ai proposé l'idée au premier ministre. D'ailleurs, il va peut-être trouver que je suis placoteux, mais en tout cas. Une fois séchée, on pourrait amener la palissade au Séminaire. L'installer là dans un milieu de sauvegarde », explique Régis Labeaume.

La palissade de Beaucours date de 1693. Les vestiges ont été découverts en excellent état en novembre dans le Vieux-Québec.

Excellent état de conservation

D'une longueur de 20 mètres, ces fortifications étaient enfouies dans la glaise, ce qui explique leur excellent état de conservation. La palissade protégeait la ville contre une invasion terrestre en provenance de l'ouest.

Les restes de la palissade de Beaucours ont été transportés dans un centre de conservation du ministère de la Culture où le bois devra être séché pendant environ deux ans.

Une fois cette opération terminée, le maire souhaite mettre les vestiges de la palissade en valeur avec une reproduction en 3D.

« Avec des effets optiques, on peut reproduire la palissade au complet. Ça serait vraiment spectaculaire. T'aurais le vestige, l'artéfact, avec l'utilisation de l'optique pour reproduire la palissade d'antan », raconte Régis Labeaume.

Autre projet

Le nouveau musée serait aménagé dans le pavillon Jérôme-Demers du Séminaire. Il s'agit du même pavillon qui accueillerait la maison des sciences, un autre projet que le maire de Québec caresse depuis plusieurs années.

Le musée de l'Amérique francophone, qui occupe présentement l'espace, serait déplacé.

« On prend le musée qui existe, on le déménage et on prend nos artéfacts, on les valorise et on les présente au public. Les artéfacts, ce ne sont pas juste des Tessons », affirme Régis Labeaume.

Le maire estime que son projet a bien été reçu au ministère de la Culture.

Avec les informations de Nicolas Vigneault

Québec

Histoire