•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de halte routière à Thurso essuie un refus

Une portion de l'autoroute 50.
L'autoroute 50, entre Thurso et Papineauville. (Archives)

La Commission de protection des terres agricoles du Québec (CPTAQ) a refusé le projet de halte routière à Thurso. Déçu, le maire de la Ville, Benoit Lauzon ne compte pas en rester là.

La halte routière devait offrir des aires de repos, des aires de restaurants et de jeux pour enfants, en plus d'une station-service. Elle aurait aussi été la première entre Gatineau et Lachute, un tronçon de près de 100 km.

Dans un dossier de 18 pages rendu public la semaine dernière, la CPTAQ indique qu'il serait opportun que la MRC trouve un site alternatif pour ce projet.

Pour la commission, ce projet occasionnerait une perte significative de la ressource sol d'excellente qualité pour l'agriculture.

Pour ce qui est des retombées économiques, la commission croit que la présence de cette nouvelle aire de service réduira le nombre de personnes sortant de l'autoroute pour aller s'approvisionner directement dans les commerces de la ville de Thurso.

Enfin, elle propose un autre emplacement : l'intérieur des bretelles d'accès menant à l'autoroute.

Le maire de Thurso et préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon rencontrera le promoteur mercredi après-midi pour voir comment aller de l'avant avec ce projet.

C'est certain qu'on est déçu de la décision de la CPTAQ concernant la halte routière, maintenant on va discuter avec le promoteur pour savoir la suite des choses parce qu'on a des recours en lien avec la décision, a déclaré M. Lauzon, en entrevue téléphonique à Radio-Canada

Le changement d'emplacement proposé par la CPTAQ fera aussi l'objet de discussions.

Les gens de l'autoroute ne débarquent pas pour venir dans nos municipalités présentement et puis les gens ont besoin de services autoroutiers en lien avec la sécurité sur l'autoroute 50 et le projet était là pour combler ce besoin-là, a-t-il rappelé.

Ottawa-Gatineau

Transports