•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : le Groupe Kameleon dévoile un projet préliminaire à Saint-Félicien

Plan des futures installations du Groupe Kameleon

Les futures installations du Groupe Kameleon à Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Groupe Kameleon a dévoilé les grandes lignes de son projet d'usine de transformation de cannabis à Saint-Félicien. Celui-ci n'en est toutefois qu'à ses premiers balbutiements.

L’entreprise entend générer 250 emplois avec la construction de cette usine de production et de transformation de cannabis médicinal. Il s’agit d’un investissement de 50 millions de dollars.

Le cannabis qui y sera produit et transformé sera entièrement biologique selon l’entreprise.

Nos méthodes de culture seront 100 % biologiques. On n’utilisera pas de produits chimiques pour favoriser la vitesse de croissance, etc.

Martin Dufour, Groupe Kameleon

Plusieurs étapes non franchies

La compagnie n’a toutefois pas encore déposé sa demande de permis auprès de Santé Canada, une demande qui sera normalement présentée en janvier ou février. L’entreprise attend ce feu vert avant de procéder officiellement à l’achat du terrain sur lequel sera érigée l’usine.

De plus, les promoteurs stipulent que la présence d’une usine de cogénération tout près du site convoité a été un élément déterminant, bien qu’aucune entente n’ait encore été conclue.

Il n’y a pas de partenariat définitif, mais c’est sûr qu’il y aura un partenariat, a mentionné Martin Dufour.

Des représentants du Groupe Kameleon assis à une table derrière des micros.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des représentants du Groupe Kameleon réunis en conférence de presse

Photo : Radio-Canada

Une partie du financement est déjà ficelée, mais les promoteurs incitent les citoyens de la région à investir dans le projet. Groupe Kameleon affirme ne pas manquer de fonds, mais dit vouloir ainsi impliquer davantage les gens du coin.

L’entreprise ne veut pas se prononcer sur la date de la première pelletée de terre. Elle se bute à dire que la construction va commencer lorsque toutes les autorisations auront été accordées.

On va travailler avec les écoles, les centres collégiaux de transfert technologique et les universités du Québec pour mettre au point des produits innovateurs.

François Sauvé, Groupe Kameleon

À pleine production, les promoteurs croient pouvoir produire 100 000 kg de cannabis thérapeutique.

Un projet qui enchante la Municipalité

Le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons, voit l’arrivée de ce projet positivement. À Saint-Félicien et dans notre secteur, on a besoin d’un nouveau souffle au niveau économique, mentionne-t-il.

Il croit que ce nouvel axe de développement saura intéresser les jeunes chercheurs d’emplois.

Saguenay–Lac-St-Jean

Cannabis