•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UPAC ne porterait pas d'accusation à Baie-Trinité

Les armoiries de la Municipalité du village de Baie-Trinité représentent les drapeaux, un orignal, un poisson et un phare. Elles sont peintes sur un mur dans la salle de réunion.
Les armoiries de la Municipalité du village de Baie-Trinité Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

À Baie-Trinité, l'enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) serait conclue sans aucune accusation, selon le directeur général de la Municipalité, Frédéric Lee.

Un texte de Jean-Louis Bordeleau

Des enquêteurs de l'Unité permanente anticorruption se sont rendus en janvier dernier dans les bureaux de la Municipalité. Selon le maire de l'époque, Marc Tremblay, les policiers s'intéressaient aux pratiques de l'ancienne administration de Baie-Trinité. L'UPAC n'a jamais voulu confirmer ces informations.

Frédéric Lee dit avoir été contacté le 30 novembre dernier par l'enquêteur responsable du dossier à l'UPAC pour être informé de la fin des procédures. C'est à ce moment qu'il aurait appris qu'aucune accusation ne serait déposée.

Par contre, Frédéric Lee mentionne que les enquêteurs demeurent ouverts à recevoir des informations du public s'il y avait d'autres choses que la population pouvait découvrir et qui pouvaient s'appuyer sur des preuves tangibles. Si tel est le cas, la population est invitée à communiquer avec le directeur général qui transmettra ces informations à l'UPAC.

Le directeur général de la municipalité de Baie-Trinité, Frédéric LeeLe directeur général de la municipalité de Baie-Trinité, Frédéric Lee Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le dossier est clos pour eux, mais pas fermé à tout jamais.

Frédéric Lee, directeur général de Baie-Trinité

Dans une réponse à une demande d'accès à l'information reçue par Radio-Canada le 28 novembre, l'UPAC a invoqué l'article 28 de la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics pour justifier son refus de fournir le rapport de son enquête à Baie-Trinité.

La Municipalité de Baie-Trinité demeure sous la tutelle de Québec depuis janvier dernier.

Avec les informations d'Olivier Roy Martin

Côte-Nord

Politique municipale