•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta maintient sa mission commerciale en Chine

Deron Bilous parle à des journalistes, debout dans un couloir de l'Assemblée législative. Il a des cheveux courts et bruns. Il semble au milieu d'une phrase.
Le ministre de l'Économie de l'Alberta affirme que les relations commerciales avec la Chine sont sur une bonne voie. Photo: CBC

L'Alberta ira de l'avant avec sa mission économique en Chine en mars prochain malgré la montée des tensions entre la Chine et le Canada, à la suite de l'arrestation d'une dirigeante de Huawei à Vancouver.

Les échanges commerciaux entre l’Alberta et la Chine n’ont, jusqu’ici, pas subi les contrecoups de la querelle diplomatique entre Ottawa et Pékin, selon le ministre provincial de l’Économie et du Commerce, Deron Bilous.

Les tensions entre les deux pays sont montées depuis que la directrice financière du géant des télécommunications chinois Huawei, Meng Wanzhou, a été arrêtée à Vancouver car le gouvernement américain lui reproche d’avoir menti à des banques américaines afin de violer des sanctions internationales contre l’Iran. Elle a été libérée en échange d'une caution de 10 millions de dollars en attendant une extradition potentielle.

Justin Trudeau a par ailleurs confirmé mardi qu’un ex-diplomate canadien, Michael Kovrig, est actuellement détenu en Chine. Les raisons de son arrestation sont inconnues.

Le commerce a triplé en 15 ans

L'Alberta a bien l’intention de continuer à développer ses relations commerciales avec le pays le plus peuplé du monde malgré les récents évènements.

Nous savons que c’est un partenaire important pour nous. Donc, nous continuerons de travailler vers une entente qui bénéficiera à nos deux gouvernements, a déclaré Deron Bilous.

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Alberta ont triplé depuis 2003 et augmenté de 26,4 % depuis 2016, selon le site web du gouvernement albertain. L’Alberta a exporté l'équivalent de 3,9 milliards de dollars en Chine en 2017, devenant son partenaire économique le plus important après les États-Unis.

La controverse entourant l’arrestation de Meng Wanzhou a poussé la Colombie-Britannique à annuler une mission économique prévue en Chine au mois de décembre. Cette mission centrée sur l’industrie forestière devrait être reportée à la date « la plus proche possible », selon le ministre du Commerce de la province.

Avec les informations de Kim Trynacity, CBC News

Alberta

Commerce