•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rockfest 2019 : Montebello souhaite un partenariat, mais n'investira pas dans l'événement

Des milliers de festivaliers se sont rendus au Rockfest de Montebello en 2018.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada

Le Rockfest, qui s'est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité en juin dernier, et la Municipalité de Montebello veulent créer un partenariat pour assurer la pérennité de l'événement.

Le fondateur du festival, Alex Martel, et les conseillers municipaux de Montebello ont tenu une rencontre privée d'environ deux heures mardi soir pour discuter de l'avenir du Rockfest.

Les propriétaires du festival négocient présentement avec des gens d'affaires qui pourraient soit investir ou carrément acheter l'événement.

On ignore encore s'il y aura une édition du Rockfest en 2019.

À sa sortie de la rencontre, Alex Martel a déclaré qu’il était satisfait.

Ç’a été une super belle rencontre, je suis bien content, je pense que c’est positif pour la suite des choses avec la Municipalité. Je ne peux pas commenter sur l’ensemble de la situation, mais nous sommes ouverts à collaborer et travailler ensemble, a-t-il précisé.

En entrevue à l’émission Les matins d’ici, le maire de Montebello, Martin Deschênes, a déclaré que la Ville ne financerait pas le Rockfest.

Oui, nous sommes intéressés à recevoir le Rockfest, mais il y a des conditions que nous ne pouvons pas remplir, surtout si c’est une condition monétaire, a mentionné M. Deschênes.

Il n’y a aucun sou qui va sortir de la Municipalité directement du compte de taxes des citoyens pour financer l’événement.

Martin Deschênes, maire de Montebello

Mais il souhaite améliorer le partenariat avec celui-ci pour l'aider à augmenter ses revenus.

On utilise déjà plusieurs terrains de la Municipalité, les citoyens utilisent leur terrain personnel pour le camping ou le stationnement, les rues sont aussi utilisées pour le stationnement, par contre nous ne sommes pas des organisateurs. Par contre, si nous utilisons l’effet de levier, sans nécessairement avoir un plus haut revenu, générer un plus grand profit, a-t-il dit.

La Municipalité de Montebello a généré un profit de 40 000 $ à la suite de l’événement de 2018.

On est un attrait naturel pour le tourisme. Par contre, le Rockfest a un effet réellement régional, alors les gens parlent de Montebello, les gens parlent de la Petite-Nation. Ça crée un achalandage, alors il y a une retombée économique annuelle qui est reliée au Rockfest.

Martin Deschênes, maire de Montebello

Le maire Deschênes ne croit pas que le festival pourrait déménager.

Il y a déjà des investisseurs qui ont dit : "Sortir le Rockfest de Montebello est un suicide professionnel", ils sont conscients de ça! a précisé Martin Deschênes.

Ottawa-Gatineau

Finances publiques