•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaste opération policière visant les Hells Angels

Trois policiers entrent dans un commerce.

Des policiers du Service de police de l'agglomération de Longueuil ont participé à l'opération.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Une opération policière s'est déroulée simultanément mercredi dans 13 résidences et trois commerces de différentes villes de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de la Montérégie. Elle vise un vaste réseau de trafic de stupéfiants.

Des perquisitions ont eu lieu notamment dans deux résidences en Mauricie, rue Albert-Beaumier à Trois-Rivières et chemin du Fleuve Ouest à Nicolet, et dans un commerce de la rue Saint-Louis de Longueuil.

D'autres ont eu lieu à Saint-Jean-sur-Richelieu, Sainte-Anne-de-Sabrevois et Henryville.

Elles ont été effectuées par l'Escouade nationale sur la répression du crime organisé (ENRCO), composée notamment de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). En tout, plus de 80 policiers ont participé à ces interventions.

Personne n'a été arrêté dans le cadre de l'opération.

Ces nouvelles perquisitions sont liées à celles effectuées vendredi dernier, notamment à Saint-Cuthbert, dans Lanaudière.

L'intervention à Saint-Cuthbert visait à démontrer que le lieu sert de repaire aux Hells Angels de la section de Trois-Rivières.

Tout comme vendredi, l'opération de ce mercredi visait aussi des membres influents des Hells Angels.

Les perquisitions étaient menées dans le cadre d'une enquête déjà en cours sur un réseau de trafic de stupéfiants, qui serait principalement actif à Saint-Jean-sur-Richelieu, à Montréal et dans l'Outaouais.

Avec les informations de La Presse canadienne

Drogues et stupéfiants

Justice et faits divers