•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pêche au homard : baisse considérable des prises en ce début de saison

Un bateau de pêche au homard
La pêche au homard au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse s'étend de décembre à mai. Photo: La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les pêcheurs rapportent beaucoup moins de homards que l'an dernier en cette deuxième semaine de la saison de pêche au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Les zones de pêche 33 et 34 sont habituellement les plus lucratives de la province avec des exportations de près d’un milliard de dollars l’an dernier.

Mais les pêcheurs signalent cet automne une baisse des prises variant de 20 % à 50 %, indique Mark Comley, directeur régional par intérim au ministère des Pêches et des Océans.

La température des eaux et les conditions météorologiques peuvent expliquer en partie le déclin des prises, selon M. Comley. Les pêcheurs disent que les eaux sont de 6 à 10 degrés plus froides que l’an dernier, dit-il.

La saison de pêche dans les deux zones dure de décembre à mai.

Le début de la pêche est généralement la période la plus lucrative, mais Mark Comley affirme que cela varie d’une année à l’autre et qu’il y a parfois une autre période lucrative au printemps.

Il est trop tôt encore pour déterminer avec certitude comment cette nouvelle saison se compare aux précédentes, ajoute Mark Comley. La situation sera plus précise après six mois de pêche, dit-il.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Industrie des pêches