•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le contrat de construction de l'école secondaire francophone à Whitehorse est signé

dessin de l'extérieur de la nouvelle école

La nouvelle école secondaire francophone du Yukon sera construite pour accueillir 150 élèves dès l'hiver 2020-2021.

Photo : Gouvernement du Yukon

Radio-Canada

La Commission scolaire francophone du Yukon se réjouit de l'octroi du contrat de construction de la nouvelle école secondaire à Whitehorse attribué à la firme de Ketza Construction pour un montant de 29,3 millions de dollars.

La facture du plus bas soumissionnaire dépasse de près de 2 millions de dollars ce qui avait été prévu au budget en raison entre autres des tarifs douaniers imposés par les États-Unis sur les matériaux de construction, explique le territoire.

On se souviendra que la construction de l'école secondaire francophone était vraiment la clé de la voûte de tout règlement. C'est donc une bonne nouvelle aujourd'hui parce que ça nous évite de retourner devant les tribunaux.

Jean-Sébastien Blais, président de la Commission scolaire francophone du Yukon

La nouvelle école secondaire qui pourra accueillir 150 élèves sera située entre l'École secondaire FH Collins et l'École primaire Selkirk, qui offrent toutes deux des programmes d'immersion française

Doris Wurfbaum, responsable des communications du ministère de la Voirie et des Travaux publics, affirme que l’emplacement est un avantage.

L’emplacement voisin des écoles permet de créer un campus communautaire qui pourra utiliser des installations communes comme l’espace communautaire qui fait partie de ce nouvel édifice, et le studio d’apprentissage théâtral.

Doris Wurfbaum, porte-parole du ministère Voirie et Travaux publics

L’espace communautaire consiste dans la portion du bâtiment de la nouvelle école financé par Patrimoine canadien au montant de 7,5 millions de dollars.

Un homme est assis à une table et regarde des papiers, crayon à la main.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-Sébastien Blais

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Jean-Sébastien Blais, président de la Commission scolaire francophone, précise que les élèves auront accès à certaines installations de l’école voisine telles que la piste de course, le terrain de soccer ou l’aile des arts industriels.

Écoutez l'entrevue avec Jean-Sébastien Blais à l'émission Phare Ouest

Le concept du bâtiment demeure semblable à ce qui avait été présenté aux parents au moment du concept architectural, dit M. Blais : « C'était un édifice qui était presque en forme de U. Alors on garde sensiblement la même structure avec la possibilité vers l'arrière d'avoir la lumière naturelle qui rentre dans l'édifice [...] également la mise en place de classes qui peuvent être plus des quartiers d'apprentissage. »

La première pelletée de terre est prévue pour le printemps avec une ouverture à l'hiver 2020-2021

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Éducation