•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La méthamphétamine provoque une éclosion de maladies à Winnipeg

Un homme s'injecte de l’héroïne.
Winnipeg fait face à une épidémie de maladies transmissibles en raison de drogues par voie intraveineuse, selon les autorités sanitaires. Photo: Radio-Canada

L'usage croissant de méthamphétamine à Winnipeg causerait en grande partie une flambée d'hépatite B, d'hépatite C, de syphilis et de VIH. C'est ce qui ressort des rapports internes des autorités sanitaires, obtenus par le Nouveau Parti démocratique du Manitoba (NPD).

Un texte de Laïssa Pamou

Ces documents montrent que la crise de la méthamphétamine à Winnipeg est en train de devenir une crise de santé publique.

Wab Kinew, chef du NPD

Selon le chef du NPD, Wab Kinew, cette situation doit interpeller tout le monde, car désormais ce n’est plus juste les personnes qui ont des dépendances à la drogue qui sont menacées. Les maladies que son parti dénonce peuvent être transmises au reste de la population.

À l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), la gravité du problème est reconnue. En 2018, les cas d’infection de syphilis ont plus que triplé,ils sont allés de 120 cas les années précédentes à 400 cas, explique Pierre Plourde, médecin hygiéniste de l’ORSW. Il souligne aussi l’augmentation des maladies sanguines, comme l’hépatite B et C qui se transmettent par des seringues non stérilisées.

Un problème qui ne surprend pas

Mitch Bourbonnière est un travailleur communautaire constamment en contact avec des toxicomanes. Pour lui, la montée de l’utilisation de méthamphétamine cristallisée veut dire plus d’injection et par conséquent plus de problèmes de santé et de risques de contamination.

Un homme avec une barbe blanche debout dans un bureau.Mitch Bourbonnière, un travailleur communautaire Photo : Radio-Canada

Selon lui, faire face à cette nouvelle crise demande plusieurs ressources. L’annonce de nouveaux lits de traitement pour les personnes souffrant de symptômes de sevrage faite par le gouvernement provincial et fédéral la semaine passée est juste un début de solution. Dans l’immédiat, il pense qu’il faut offrir des soins de détoxification aux personnes en souffrance.

Des solutions pas toujours évidentes

Aucune région n’a trouvé une méthode efficace jusqu’à présent, déclare Pierre Plourde de l’ORSW. La méthamphétamine en cristal nous a pris par surprise, ajoute-t-il. Il y a deux ans, l’héroïne et la morphine étaient au centre de toutes nos inquiétudes, dit-il.

Les effets sur santé mentale de la méthamphétamine sont très sévères; on n’a jamais vu ça par le passé.

Pierre Plourde, médecin hygiéniste de l’ORSW

De plus, selon Pierre Plourde, la population qui se sert de la méthamphétamine est une population démunie, sans-abris, qui ne consulte pas les services de la santé. Alors pour palier problème, les équipes de l’ORSW travaillent avec des partenaires dans la communauté qui peuvent rejoindre plus facilement cette population. Aussi, l’ORSW met l’accent sur la formation, l’éducation et la sensibilisation aussi bien des travailleurs du domaine de la santé que des populations.

Un homme debout regardant droit devantPierre Plourde, médecin hygiéniste de l'ORSW Photo : Radio-Canada

Près de deux millions de seringues ont été distribuées à Winnipeg cette année comme outils de prévention primaires, selon l'ORSW.

En réaction aux déclarations de l’opposition sur les problèmes de santé causés par la méthamphétamine, le gouvernement du Manitoba a déclaré dans un point de presse qu’il s’agit d’un défi pour la justice, les communautés, la police et la santé. Il dit prendre ce dossier très au sérieux.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a déclaré qu’Ottawa devrait élaborer une stratégie nationale sur les drogues illicites, y compris la méthamphétamine, et fournir davantage de ressources pour la santé mentale tout en renforçant la protection des frontières.

Avec les informations de Patrick Foucault

Manitoba

Drogues et stupéfiants