•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin des audiences pour le meurtre d'un joueur des Stampeders de Calgary 

Nelson Lugela à la gauche, et Mylan Hicks à la droite.
Nelson Lugela (à la gauche) a plaidé non coupable aux accusations du meurtre de Mylan Hicks. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le sort de l'homme accusé de la mort du joueur du Stampeders de Calgary, Mylan Hicks, ne sera pas connu avant la fin de l'année. La Couronne et la défense ont fini la présentation de leurs preuves.

Lundi, Me Alain Hepner, l'avocat de l'homme accusé de meurtre au deuxième degré, a appelé Shelley Stevenson, la seule témoin, à la barre. Celle-ci était serveuse au Marquee Beer Market le soir du drame. Selon elle, c’est un homme plus grand que l’accusé qui a appuyé sur la gâchette, tuant le joueur des Stampeders.

Les arguments écrits des deux parties devront être déposés la semaine prochaine, les arguments finaux, eux, en janvier.

Nelson Lugela a été inculpé après la mort par balle de Mylan Hicks devant un bar de Calgary dans la nuit du 25 septembre 2016.

La mère de la victime, Renee Hill, est déçue de devoir attendre jusqu’à l'année prochaine pour connaître le verdict. En sortant de la salle d'audience, elle a dit que son fils était un homme bon, ajoutant qu'il était dans un meilleur endroit et veillait sur elle.

La Couronne, quant à elle, avait fini d'exposer sa preuve lundi. Plusieurs joueurs de l’équipe de football de Calgary sont venus raconter ce qu'ils avaient vu la nuit du terrible événement de même que le gérant du bar et un enquêteur chargé du dossier.

Alberta

Procès et poursuites