•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget de la Ville de Matane 2019 : payer plus maintenant pour économiser plus tard

Affiche et porte d'entrée de l'hôtel de ville.
La réfection de l'hôtel de ville est un des importants projets prévus dans le budget 2019. Photo: Radio-Canada / Jean-françois Deschênes
Radio-Canada

Le compte de taxes des contribuables matanais augmentera en moyenne de 3,2 % en 2019. Annoncée mardi soir en même temps que le budget 2019 de la Ville de Matane, cette hausse représente 80 $ de plus en taxes pour une résidence moyenne.

Un texte de Marie-Jeanne Dubreuil

En prévision des nombreux travaux à venir dans la ville, notamment la construction du nouveau complexe aquatique et de la salle de spectacle, la Municipalité a décidé d’ajouter une « taxe spéciale d’investissement » à la facture de ses contribuables.

L’année 2019 est une année de chantiers, mais 2020 et 2021 aussi [...] En commençant tout de suite avec cette taxe spéciale, ça va éviter que le prochain budget ait une hausse [de taxes] de 4,5 % ou 5 %. Ça va nous permettre de moins solliciter nos citoyens ou d’avoir de mauvaises surprises malgré l’ampleur des travaux qu’on a à réaliser.

Jérôme Landry, maire de Matane

Autrement, l’augmentation des taxes serait restée à 2,5 %, soit légèrement au-dessus de l’inflation, arrêtée à 2,4 %.

M. Landry rappelle que c’est la première fois depuis 2014 que la hausse de taxes est supérieure à celle du coût de la vie.

Le budget de Matane en quelques chiffres

  • Budget total équilibré : 31,7 M$
  • Augmentation des dépenses et des revenus : 2,5 %
  • Augmentation du compte de taxes pour une résidence moyenne : 3,2 %
  • Augmentation de la charge fiscale pour une maison moyenne évaluée à 160 000 $ : 80 $

Vieilles dettes disparues

Des citoyens verront une ligne de taxe supplémentaire s’ajouter à leur compte, mais ceux qui habitent Petit-Matane et Saint-Luc en verront une disparaître. Ces deux secteurs ont remboursé cette année la vieille dette qu'avait leur municipalité respective avant la fusion avec Matane en 2001.

Les résidents de ces secteurs auront donc moins de variation sur leur compte de taxes que ceux des autres secteurs.

La Ville de Matane continuera d’ailleurs à investir une importante somme d’argent pour diminuer sa dette. Plus de 4,8 millions de dollars iront à ce remboursement dans le budget de la prochaine année.

Jérôme Landry est assis à une table devant le drapeau de la ville de Matane.Le maire Jérôme Landry a présenté son budget pour l'année 2019 devant les journalistes lors d'une rencontre mardi après-midi Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Projets verts et remises à neuf

En 2019, les principaux investissements de la Ville de Matane viseront la réalisation de travaux de réfection. Le plus important est la mise à niveau de l’aéroport de Matane, qui grugera plus de 1,2 million de dollars au budget 2019.

Un peu plus de 4,7 millions de dollars seront investis dans la réfection totale d’une partie de l’avenue Saint-Rédempteur. Ce projet inclura des travaux d’aqueduc, de voirie et du système d’égout.

La Ville a également laissé beaucoup de place à des projets verts, comme l’achat de deux véhicules électriques destinés à l’équipe environnement et à l’équipe de génie. Des bornes de recharge seront installées en conséquence, mais d’autres devraient apparaître rapidement sur le territoire de Matane, selon le maire Landry. C’est une évidence. Il y a de plus en plus d’intérêt pour acquérir ce genre de véhicule là et ça fait partie des efforts pour que Matane devienne une ville écologique, ajoute-t-il.

Le budget prévoit également des fonds pour l’aménagement de plusieurs pistes cyclables, pour un total d’environ 10 kilomètres. Ces nouvelles voies cyclables se retrouveront entre autres le long de l’avenue Saint-Rédempteur et de la rue du Bon Pasteur. La piste cyclable au parc des Îles sera également remise à neuf.

Principaux projets d’investissement en 2019

  • Réfection de l’avenue Saint-Rédempteur : 4,7 M$
  • Réfection à l’usine de traitement des eaux usées : 2,3 M$
  • Réfection de l’aéroport phase 1 : 1,2 M$
  • Plans et devis du nouveau complexe aquatique : 500 000 $
  • Mise aux normes de l’hôtel de ville et de la caserne d’incendie : 3,3 M$

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale