•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport adapté : la panne pourrait perdurer jusqu'à lundi

Un homme en fauteuil roulant.
La panne pourrait compliquer la vie des usagers qui utilisent le transport adapté. Photo: iStock
Radio-Canada

La panne informatique qui accable le Service de transport adapté de la Capitale pourrait bien perdurer jusqu'à lundi prochain, prévient la direction.

Lundi, le Service de transport adapté de la Capitale (STAC) a indiqué avoir été la cible d'une attaque informatique de type criminel.

La panne paralyse le service de réservation et les bases de données de l'organisme. Tous les clients qui ont effectué des réservations doivent donc recommuniquer avec le service à la clientèle.

« On a tout ce qu'il faut pour donner le service, le problème, c'est sur plan de la prise de rendez-vous », explique le conseiller municipal Rémy Normand.

Le STAC tente de mettre en place un système temporaire de réservation. Entretemps, les transports liés aux questions de santé, d'études ou de travail sont priorisés.

Pour des questions de sécurité, les déplacements de personnes atteintes de déficience mentale ont également été suspendus. Ils représentent environ 50 % des transports du STAC.

Situation difficile

La panne complique la vie des usagers. Chaque jour, le STAC effectue 3000 déplacements.

Marie Michèle Thériault utilise le service, tout comme ses deux enfants handicapés adultes.

« C'est compliqué. J'ai des courses à aller faire. Je ne peux pas aller faire l'épicerie. Je ne peux même pas aller chercher de l'argent pour envoyer mon aide familiale pour faire l'épicerie, car le voyage n'est pas accordé »,explique-t-elle.

Québec

Transport en commun