•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux sur Sainte-Catherine Ouest devraient commencer en février

Vue de la rue Sainte-Catherine avec travailleurs et véhicules de la construction

Une première série de travaux a commencé en janvier dernier.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

C'est finalement la firme Eurovia qui réalisera les travaux d'infrastructures de la rue Sainte-Catherine Ouest, entre le boulevard Robert-Bourassa et la rue De Bleury.

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a voté en faveur de l'attribution de ce contrat lors de sa réunion de mercredi matin.

Il s’agit de la construction d’un égout unitaire et de trois conduites d’eau, de même que d’une chaussée et de trottoirs temporaires. Le chantier devrait démarrer au début février et se terminer en décembre 2019, peut-on lire dans le sommaire décisionnel.

La rue Sainte-Catherine sera complètement fermée à l’angle du boulevard Robert-Bourassa pendant certaines interventions sur un égout collecteur qui devraient commencer en janvier ou en février. Ces opérations doivent absolument se faire en hiver afin de profiter du débit plus faible des égouts, indique la Ville.

Les travaux d’infrastructure, qui auraient dû commencer l’été dernier, avaient été reportés pour qu’ils se coordonnent mieux avec d’autres projets, notamment celui du Réseau express métropolitain, et parce que la seule soumission obtenue était trop chère par rapport au cadre financier prévu.

Deux soumissionnaires

Cette fois, deux firmes ont présenté des soumissions, soit Eurovia Québec Grands Projets inc. et Roxboro Excavation inc., et les deux ont été déclarées conformes.

C’est toutefois Eurovia, une filiale du géant français Vinci, qui a obtenu la meilleure note, même si sa soumission de 31,5 millions de dollars dépasse de 24,2 % l’estimation de professionnels externes (celle de Roxboro s’élevait à 34,7 millions).

Le sommaire décisionnel mentionne qu’il est présentement difficile de trouver des entrepreneurs capables de réaliser ce type de travaux, en raison du grand nombre de chantiers d’importance dans la ville.

L’appel d’offres comportait également des travaux à faire dans les réseaux de Bell et d’Énergir. « Une entente sur le partage des coûts entre la Ville et chacune de ces entreprises a été convenue, en lien avec les interventions devant être réalisées sur leurs différents actifs », lit-on dans le sommaire décisionnel.

S’il ne respecte pas les délais prévus, l’entrepreneur sera passible de pénalités, soit 0,1 % du prix du contrat pour chacun des dix premiers jours de retard et 0,4 % pour chacun des jours additionnels.

Des travaux jusqu'en 2021

La rue Sainte-Catherine doit être complètement réaménagée d'ici 2021. Il s'agit de réhabiliter des infrastructures souterraines centenaires, d'élargir les trottoirs, de planter des arbres, d'installer un nouveau mobilier urbain, etc.

Afin de minimiser l'impact de ces travaux sur les commerces, la Ville subventionne une série d'événements mode et design, à hauteur de 2,7 millions de dollars sur cinq ans, qui se dérouleront dehors ou à l'intérieur des bâtiments du centre-ville.

Grand Montréal

Industrie de la construction